Turquie : le pasteur Andrew Brunson est libre !

Le 13 octobre 2018

Le pasteur Andrew Brunson a été libéré par un tribunal turc le 12 octobre. La cour l’a condamné à trois ans et demi de prison. Toutefois, les deux années qu’il a déjà passées en détention et sa bonne conduite ont été prises en compte, et le missionnaire américain a été relâché.

Avant la sentence, Andrew Brunson avait réitéré son innocence. « J’aime Jésus! J’aime la Turquie! » a-t-il confessé. Selon l’agence Reuters, il a fondu en larmes en apprenant le verdict.

« Mon client est un homme libre dès maintenant, il est déjà parti à la maison. Je m’attends à ce qu’il rejoigne l’aéroport tout de suite après. Il fera appel », a communiqué son avocat Erdem Aydın dans un tweet. Un avion privé attendrait Andrew Brunson à l’aéroport d’Izmir pour le ramener aux États-Unis.

Le président américain Donald Trump avait engagé un bras de fer avec le président turc Recep Erdogan pour obtenir la libération de son concitoyen. Andrew Brunson, cinquante ans, avait passé vingt ans comme missionnaire en Turquie et était pasteur de l’Eglise de la Résurrection à Izmir.

Il avait été arrêté en octobre 2016 avec sa femme Noreen. Par la suite, I’ll avait été accusé d’espionnage et de collusion avec Fetullah Gulen, un adversaire de Recep Erdogan.

________________________________________________
.
Sur le même thème :

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle