Denzel Washington : « J’ai fait une promesse à Dieu »

Le 5 octobre 2021

Denzel Washington faisait partie des conférenciers invités à un événement en Floride dans la ville d’Orlando intitulé « The Better Man Event » (L’événement de l’homme meilleur).

Lors d’une discussion avec le pasteur A.R. Bernard, pasteur principal du Christian Cultural Center de Brooklyn à New York, rapportée par le Christian Post, Denzel Washington a révélé un message qu’il dit avoir entendu de Dieu.

« À 66 ans, alors que je vais sur mes 67 ans, et que je viens d’enterrer ma mère, je lui ai fait une promesse, ainsi qu’à Dieu, non seulement de faire le bien de la bonne manière, mais d’honorer ma mère et mon père par la façon dont je vis ma vie, jusqu’à la fin de mes jours sur cette Terre. Je suis ici pour servir, aider, donner », a déclaré l’acteur.

« Le monde a changé » poursuit la star du grand écran qui estime que « la force, le leadership, le pouvoir, l’autorité, la direction, la patience sont un don de Dieu » pour les hommes. Un don qu’il faut « chérir » sans jamais « en abuser ».

Au cours de la discussion, il est revenu sur les rôles qu’il a interprété à l’écran, des personnages en cours de rédemption qui ne reflètent pas nécessairement l’homme qu’il est. Il révèle avoir fait face à de nombreuses batailles au cours de sa vie en choisissant de vivre pour Dieu.

« Ce que j’ai joué dans les films n’est pas qui je suis, c’est ce que j’ai interprété », a-t-il souligné. « Je ne vais pas m’asseoir ou me tenir debout sur un piédestal et vous dire ce que j’ai en tête pour vous ou pour votre âme. Parce que le fait est que, dans l’ensemble d’un processus qui a duré 40 ans, j’ai lutté pour mon âme ».

« La Bible nous enseigne que lorsque la fin des temps arrivera nous deviendrons amoureux de nous même. Le type de photo le plus populaire aujourd’hui est le selfie. Nous voulons être au centre. Nous sommes prêts à tout – femmes et hommes – pour être influents » déclare la star qui affirme que « la célébrité est un monstre », un monstre qui ne fait selon lui, qu’amplifier « les problèmes et les opportunités ».

Il a ensuite encouragé les participants à la conférence à « écouter Dieu » et à ne pas hésiter à se faire conseiller par d’autres personnes de foi.

 « J’espère que les mots que je professe et ce qu’il y dans mon cœur est agréables aux yeux de Dieu, mais je suis un simple être humain. Je suis comme vous. Ce que j’ai ne me gardera pas sur cette Terre un jour de plus. Partagez ce que vous savez, inspirez qui vous pouvez, demandez conseil. Si vous voulez parler à quelqu’un, parlez à celui qui peut faire quelque chose. Développez constamment ces habitudes. »

L’interprète de Malcolm X a conclu son discours en affirmant que ce qu’il a découvert de plus important dans sa vie est qu’il faut toujours laisser « de la place pour apprendre ».

Camille Westphal Perrier

Source : Info Chrétienne

_________________________________________

Sur le même thème :

Denzel Washington : « Jeunes, donnez la première place à Dieu ! »

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.