La ville de Chartres lance une opération de financement participatif pour sa crèche de Noël

Le 29 novembre 2017

Pour la réalisation de sa crèche de Noël 2017, la ville de Chartres a lancé une opération de financement participatif. « Ce projet s’inscrit dans les valeurs de partage et d’échange inhérentes à l’esprit de Noël. C’est pourquoi la Ville de Chartres a souhaité rendre son financement participatif. Le but est de permettre à chacun de participer à la construction de la crèche commune à l’ensemble des habitants », précise le communiqué de la Ville, daté du 5 octobre.

La municipalité a mandaté la peintre plasticienne Leslie Xuereb pour la création de cette crèche, qui sera installée au portail sud de sa cathédrale. Elle réalisera des sculptures fidèles à son style, d’une hauteur de 1.50 m.

L’an dernier, cette artiste locale avait participé aux animations proposées par la Ville durant la période de Noël en exposant des santons grands format.

Leslie Xuereb a d’ores et déjà réalisé un triptyque composé de Jésus, Marie et Joseph, qui sera au cœur de la composition. Le nombre des créations qui viendront compléter la crèche dépendra des fonds réunis par le financement participatif. Toutefois, l’objectif est d’acheter deux autres blocs, l’un représentant l’âne et le bœuf, l’autre les rois Mages (3 000 euros chacun). Des personnages spirituels inspirés de l’imagerie populaire et de l’histoire locale pourront étoffer le tableau.

____________________________________________________

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle