Séparatisme : le projet de loi revient à l’Assemblée nationale

Ce lundi 28 juin, le projet de loi sur le respect des principes de la République a fait son retour en deuxième lecture à l’Assemblée nationale.  Ce texte qui prévoit notamment le renforcement de la police des cultes et qui a fait couler beaucoup d’encre du côté des croyants qui s’inquiètent de voir leur liberté de culte menacée.

Mis en ligne le 28 juin 2021 Imprimer Imprimer

Adopté en première lecture par les députés avec 347 voix pour, 151 voix contre et 65 abstentions, le controversé projet de loi confortant les principes de la République revient au Palais Bourbon en seconde lecture.

Lors de son passage au Sénat en avril dernier, la majorité sanatoriale de droite s’était employée à durcir le texte notamment contre l’islamisme radical, adoptant notamment des amendements contre le port du voile et avait assoupli les dispositions prévues sur l’instruction en famille.

Députés et sénateurs se sont réunis le 12 mai en commission mixte paritaire pour examiner le texte et ont échoué à trouver un compromis. Dans un communiqué de presse, la commission des lois du Sénat avait affirmé que la position du Sénat est « inconciliable avec celle défendue par la majorité gouvernementale ». Lors de leur travail en commission spéciale en juin, les députés sont en effet revenus sur la version initiale du texte, supprimant les ajouts du Sénat.

Ce texte qui prévoit notamment le renforcement de la police des cultes et qui a fait couler beaucoup d’encre du côté des croyants qui s’inquiètent de voir leur liberté de culte menacée, sera examinée dès ce lundi par l’Assemblée nationale.

En mars dernier, le Conseil national des évangéliques de France avait lancé un appel à la prière, « afin que les dispositions votées ne viennent pas entraver l’annonce de l’Évangile ». Un appel qui est toujours d’actualité alors que le projet de loi continu son parcours législatif.

Camille Westphal Perrier

Source : Info chrétienne

______________________________________

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittermail