Lego dévoile son premier ensemble aux couleurs LGBTQ+

Pour la première fois, le fabricant Lego lance un jeu de construction en soutien à la communauté LGBTQIA+, lesbienne, gay, bi, trans, queer, intersexuel et asexuel. « Tout le monde est génial » est disponible depuis le 1er juin, premier jour du mois des Fiertés.

Mis en ligne le 22 juillet 2021 Imprimer Imprimer

C’est la première fois qu’un éditeur de jeux et jouets aussi important que Lego, numéro un mondial et parmi les marques les plus puissantes du monde, propose un jouet en soutien aussi clair à la communauté LGBTQIA+, soit la communauté réunissant en son sein lesbiennes, gays, bi, trans, queer, intersexuels et asexuels.

Pour Matthew Ashton, vice-président du design chez Lego Group, il s’agissait de « créer un ensemble qui symbolisait l’inclusivité et célébrait chaque individu, sans se soucier de son genre, de son identité, et de sa sexualité. » Les couleurs des rayures ont été choisies pour refléter le drapeau arc-en-ciel original, ainsi que le bleu pâle, le blanc et le rose qui représentent la communauté trans. Le noir et le marron sont eux présents pour célébrer et reconnaître la diversité des tons de peau et toutes les nuances au sein de la communauté LGBTQIA+.

A l’exception d’une seule pièce de cette série, aucun sexe spécifique n’a été attribué aux figurines qui visent à exprimer l’individualité tout en restant neutres. Cette exception, c’est une figurine violette avec une perruque, « un clin d’œil clair à toutes les fabuleuses drag-queens » précise Matthew Ashton dans une interview au journal The Guardian.

Lego déjà engagé pour l’inclusion à travers ses créations

Ce n’est pas la première fois que le groupe Lego fait ainsi un clin d’œil à la communauté LGBTQIA+, on trouvait déjà par exemple un minuscule drapeau arc-en-ciel dans une construction de Trafalgar Square, ou encore un BrickHeadz pour les mariés vendus séparément, afin que les fans puissent réunir deux femmes ou deux hommes.

En 2016, Lego avait aussi dévoilé une minifigurine d’enfant installé dans son fauteuil roulant, une nouveauté qui faisait suite à la campagne #ToysLikeMe (des jouets comme moi) en 2014, qui critiquait l’absence de jouets représentants des enfants souffrant de handicap. Dans le monde, 500 millions d’enfants en sont atteints et une pétition demandait alors à Lego mais également à Mattel et Playmobil de créer un jouet sur fauteuil roulant.

Le groupe Lego s’engage ainsi fortement à renforcer la diversité et l’inclusion au sein de son organisation pour permettre à chacun de trouver sa place et pour inspirer tous les enfants, et adultes, du monde entier.  Lego revendique la création de jeux qui s’adressent à tous les individus, indépendamment de leur race, leur sexe, leur identité ou leurs préférences.

Source : France Bleu

_____________________________________

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittermail