« Aucun pasteur, aucune église ne devrait avoir à choisir entre le culte et la prison » : fin des restrictions à Los Angeles

Le département de la santé du comté de Los Angeles a abandonné les restrictions relatives à la Covid-19 dans le cadre des rassemblements religieux et a supprimé la limite de participation aux cultes.

Mis en ligne le 22 décembre 2020 Imprimer Imprimer

Lundi 21 décembre, un cabinet d’avocats à but non lucratif spécialisé dans les droits religieux, le Liberty Counsel, a annoncé que le département de la santé publique du comté de Los Angeles avait « finalement abandonné les limites anticonstitutionnelles induites par la Covid du comté sur les rassemblements religieux et supprimé les plafonds de participation au culte à compter du 19 décembre ».

L’ordonnance « provisoire révisée » du département de la santé publique spécifie que les lieux de culte de Los Angeles peuvent désormais organiser des cultes à l’intérieur sans plafond du nombre de fidèles et doit simplement permettre aux mesures de distanciation sociale entre les différentes cellules familiales d’être respectées.

Une mesure mise en place près d’un mois après que la Cour suprême des États-Unis ait donné raison aux lieux de cultes de la ville de New York se rangeant du côté des synagogues et des églises pour contester les nouvelles règles mises en place dans les rassemblements religieux pour endiguer la crise sanitaire.

Mat Staver le fondateur et président de Liberty Counsel a déclaré être « reconnaissant pour les décisions de la Cour suprême des États-Unis qui font que les interdictions de culte inconstitutionnelles tombent comme des dominos ». Il salue l’effort des tribunaux de faire respecter le premier amendement.

« La Cour suprême a clairement indiqué que les tribunaux et les États doivent commencer à appliquer le premier amendement pour protéger les lieux de culte. Aucun pasteur, église ou paroissien en Amérique ne devrait avoir à choisir entre le culte et la prison. »

Source : InfoChrétienne.com

_________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittermail