Vers un Health Data Hub* européen ?

Le 8 février 2021

Le 22 janvier, un dispositif de services cloud européen, Gaia-X a été officiellement lancé en France. L’objectif visé est celui d’une collaboration et d’un partage de données « dans un environnement sécurisé et de confiance ».

Un des volets de ce projet concerne la création d’un « futur espace européen des données de santé ». Dans ce domaine, « le premier objectif du groupe de travail dédié sera de produire un position paper, un document de deux pages expliquant la vision du secteur santé sur l’utilisation des données et leur valorisation dans un calendrier présentant les différents cas d’usage et en les priorisant ».

Un Health data hub* fait partie du projet à travers TEHDaS (Towards a European health data space). Le programme doit réunir « la Commission européenne et 26 États membres de l’UE pendant plus de deux ans avec un objectif : « partager les connaissances des différents acteurs et produire des recommandations pour mettre en œuvre cette plateforme de partage des données de santé à l’échelle européenne » ».

Les domaines d’utilisation recensés concernent « l’intelligence artificielle (IA) pour les études cliniques, la future care platform, l’autonomisation du patient et confidentialité sécurisée, partage d’images pour les professionnels de santé et les citoyens, le jumeau numérique »… Les différents data spaces étant conçus pour « pouvoir interagir entre eux ». La Commission européenne et la présidence allemande du Conseil de l’UE pour l’espace européen des données de santé souhaitent que l’Europe puisse « disposer d’une infrastructure interopérable d’accès aux données afin de faciliter leur analyse transfrontalière sécurisée » d’ici 2025.

Le lancement des premiers appels d’offre sur la mutualisation des données est prévu en mars de cette année.

Source : Généthique

* Centre de données sur la santé

Lire également : Health Data Hub : un projet contesté

___________________________________________

Sur le même thème :

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.