Le Sénat va examiner le projet de loi bioéthique dès le 2 février

Le 18 décembre 2020

Projet de loi bioéthique, le retour. L’examen du texte en deuxième lecture va débuter en séance au Sénat le 2 février 2021, d’après l’ordre du jour qui vient d’être publié à l’issue de la conférence des présidents. Les sénateurs ont jusqu’au 14 janvier pour déposer les amendements de commission – dont les membres vont se réunir le 19 janvier – et ils ont jusqu’au 28 janvier à midi pour déposer les amendements de séance.

Le texte du projet de loi avait été adopté en deuxième lecture le 31 juillet 2020 par l’Assemblée nationale. Il avait été au préalable adopté par le Sénat le 4 février 2020. Un vote qui s’est joué à dix vois près : 153 pour, 143 contre et 45 absentions. La majorité sénatoriale de droite avait largement voté contre ce texte, adopté grâce aux voix de la gauche. Seuls 25 sénateurs LR et 11 centristes s’étaient prononcés pour.

Le Sénat avait alors donné son aval à la mesure emblématique du texte, l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes, mais avait limité le remboursement par la Sécurité sociale à la procréation médicalement assistée à « caractère médical ». Les députés ont effacé en deuxième lecture cette limitation, comme nombre des modifications introduites par la chambre haute en première lecture.

Source : Aleteia

______________________________________

Lire également le communiqué d’Alliance Vita :

Bioéthique : Alliance VITA dénonce l’entêtement indécent du gouvernement

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.