Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege victime d’intimidations et de menaces de mort

Le 28 août 2020

C’est ce que relaie l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme, en partenariat avec la Fédération internationale pour les Droits humains (FIDH) et l’Organisation mondiale contre la torture.

La raison de ce déferlement de haine ? Fin juillet, le lauréat du prix Nobel de la paix 2018 et gynécologue congolais a dénoncé le massacre perpétré au village de Kipupu, dans la province du Sud-Kivu, qui aurait fait 220 victimes dans la nuit du 16 au 17 juillet derniers. Les auteurs de cette tuerie seraient des combattants de groupes armés.

Sur Twitter, Denis Mukwege, qui est également directeur de l’hôpital général de Panzi (Sud-Kivu) et pasteur pentecôtiste, a également dénoncé l’impunité des massacres commis en RDC depuis 1996 et appelé au respect des recommandations du rapport du Projet Mapping, publié par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme en 2010.

Une pétition visant à obtenir le retrait du Prix Nobel de la paix au Dr Mukwege a aussi été initiée, au motif que sa dénonciation du massacre de Kipupu révélerait le « caractère partisan de son combat », « ignorant les massacres commis à l’encontre des Tutsis ».

Dans son communiqué du 13 août, l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme dénonce fermement les intimidations et menaces à l’encontre de Denis Mukwege et des siens. Et appelle les autorités congolaises à mener une enquête prompte, transparente et exhaustive afin d’identifier tous les responsables et de les traduire en justice.

Par ailleurs, l’Observatoire invite chacune et chacun à écrire aux autorités congolaises afin de leur demander de garantir l’intégrité physique et psychologique de Denis Mukwege et de tous les défenseurs des droits humains en RDC, ainsi que de mettre un terme à tout acte de harcèlement, y compris judiciaires, à leur encontre. Mais également à se conformer à la Déclaration sur les défenseurs des Droits de l’homme adoptée par les Nations Unies ne 1998, ainsi qu’aux dispositions de la Déclaration universelle des Droits de l’homme et aux instruments relatifs aux droits humains ratifiés par la RDC.

Dans son communiqué, la FIDH communique les adresses mails et numéros de contacts du président de la République congolaise ainsi que d’autres responsables politiques et judiciaires, afin de leur adresser des messages.

Source : Évangélique info

________________________________________

Sur le même thème :

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.