Jerusalema. Avec les franciscains, ça swingue !

Le 11 août 2020

Cet été, c’est le tube qui fait danser la planète. Jerusalema, signée par le DJ sud-africain Master KG et sa compatriote Nomcebo Zikode, a été dévoilé au grand public en décembre 2019 et sa chorégraphie, reprise à qui mieux mieux sur TikTok et autres réseaux sociaux, cartonne cet été. Ce gospel à la sauce sud-africaine comptabilise quelque 60 millions de vues sur YouTube.

Certains ont même repris un flash mob missionnaire qui avait eu lieu à Legnano, près de Milan, en 2016, en changeant la musique initiale pour la remplacer par Jerusalema. Un tour de passe-passe qui fonctionne bien puisque la chanson semble parfaitement s’accorder au rythme des sandales franciscaines. Le clip vidéo, qui ne manque pas de faire sourire, a récolté plus de 1.3 million de vues en quelques jours. Le jeu de jambes des consacrés aurait même de quoi faire pâlir Michael Jackson.

Cliquer sur la photo pour voir la vidéo (mettre le son !)

Ce qui retient l’attention, chez ces hommes et ces femmes en habit, c’est leur sourire. Membres de la mission Legnano, ils descendent régulièrement dans la rue pour y apporter paix, réconfort et amitié. Et la danse est pour eux un moyen d’apporter cette joie de façon très concrète.

Source : Aleteia

____________________________________________

Traduction des paroles de Jerusalema en Français (source)

Jerusalema ikhaya lami
Jerusalem est ma maison
Protège-moi
Marche avec moi
Ne me laisse pas ici
Jerusalem est ma maison
Protège-moi
Marche avec moi
Ne me laisse pas ici
Je n’ai pas ma place ici
Mon royaume n’est pas ici
Protège-moi
Marche avec moi
Protège-moi

____________________________________

Sur le même thème : Frère Étienne, le rappeur des dominicains

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle