Pas de saison 2 pour la série « Messiah » (le Messie), diffusée sur Netflix

Le 7 avril 2020

Ce sont les acteurs Will Traval, puis Tomer Sisley le 26 mars, qui l’ont annoncé : La saison 2 de la série « Messiah » est annulée. Disponible sur Netflix depuis le 1er janvier, le thriller politico-religieux met en scène un homme mystérieux et charismatique, prêchant et effectuant des miracles. Alors qu’une enquête est menée sur lui, le spectateur est amené à se poser la question : est-il ou non le Messie ?

L’acteur belge Medhi Dhebi y incarne le personnage principal, aux côtés de Michelle Monaghan (l’agente de la CIA) et Tomer Sisley (l’officier israélien) sous la direction de Michael Petroni. La série est produite par Mark Burnett et Roma Downey (aussi producteurs de la série «la Bible»), James McTeigue et Andrew Deane.

La suite de Messiah devait être filmée cet été à Rome. Mais avec la crise du coronavirus, le tournage n’était plus envisageable : « Netflix aurait ainsi décidé de mettre fin à la production pour des raisons financières », indique le site Première, dédié au cinéma. Mais d’autres médias relèvent que la série était sujette à une énorme controverse. Début janvier déjà, une pétition appelait au boycott de la série, des musulmans la jugeant islamophobe et des chrétiens s’indignant de l’utilisation de la figure du Messie.

« Habituellement, Netflix n’annule jamais une série immédiatement après une saison. Nous pouvons conclure de cette décision de Netflix que la série faisait face à un manque d’audience ou qu’elle ne pouvait pas continuer avec le sujet controversé », estime Barbanews.

__________________________________________

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle