Une crèche vivante violemment interrompue à Toulouse

Le 16 décembre 2019

Le spectacle aura duré à peine plus d’une heure. Samedi 14 décembre, place Saint-Georges, à Toulouse, la crèche vivante que l’association Vivre Noël Autrement organise depuis sept ans a dû s’interrompre en raison d’une cinquantaine d’individus. Se revendiquant « anticapitalistes », les manifestants ont essuyé de nombreuses insultes, traitant notamment « les flics » de « fachos », rapporte La Dépêche.

Entre les figurants de la crèche vivante, enfants et adultes, et les chorales, une centaine de bénévoles s’étaient mobilisés pour l’événement. Le camion d’une ferme solidaire, qui réinsère des gens sans travail et qui avait prêté pour l’occasion quelques moutons, était également présent.

« Cette manifestation joyeuse durant laquelle des chants de Noël sont entonnés, des scènes de Nativité jouées par des enfants et des adultes, aidés par de multiples animaux, n’a d’autre but que de donner de la profondeur à cette fête », a rappelé l’archevêque de Toulouse, Mgr Robert Le Gall, dans un communiqué. « Je déplore que le simple rappel de la naissance de Jésus et des valeurs qu’elle véhicule (accueil de l’étranger, annonce de la Paix et signe d’une tendresse dont nous avons tous besoin) ne soit plus respectée dans notre pays et suscite même des actes de violences verbales et physiques de ceux qui s’érigent comme défenseurs de la liberté », a-t-il regretté. L’archevêque a par ailleurs invité chacun « à défendre pacifiquement la liberté d’expression ainsi qu’à respecter l’histoire et les traditions de notre pays ».

Source : Aleteia

____________________________________________

L’article dans la Dépèche ajoute : « Souriante, Cécile prend tout cela avec philosophie : « C’était pire au premier temps des Chrétiens » dit elle avec humour « Tous ceux qui crient ne savent pas que Jésus n’était pas un bourgeois, mais un pauvre, un démuni. Je les plains » termine-t-elle ».

Sur le même thème :

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.