Grand succès du premier Congrès national Bible et Science

Le 4 novembre 2019

Plus de 600 congressistes venus de toute la France et au-delà se sont rassemblés pour un Congrès d’une haute teneur scientifique.

Chercheurs, universitaires, enseignants, médecins, et beaucoup de jeunes ont été surpris de découvrir autant d’arguments solides corroborant le récit biblique de nos origines. Pour cette première édition, sur un sujet ô combien délicat et propice aux prises de position radicales et antagonistes, les organisateurs espéraient pouvoir rassembler 300 personnes. Ils ont été surpris de recevoir plus de 600 congressistes venus de toute la France, et au-delà.

Ni la frilosité des grands médias à relayer l’information, ni les préjugés présentant les intervenants comme d’horribles « créationnistes américains », « anti-scientifiques » et à la limite d’une secte (sic !) – n’ont eu raison du désir de découvrir ce qu’ils avaient à dire.

L’enquête menée auprès des participants fait apparaître leur surprise face à la solidité des arguments et à la qualité évidente des scientifiques qui ont pris la parole. L’autre fait marquant est la quantité de jeunes, universitaires pour une bonne part, qui ont fait le déplacement et ont manifesté un intérêt réel. Beaucoup n’avaient même jamais entendu parler de l’existence de ces données.

La génétique était au cœur de l’événement, avec la venue du Professeur John Sanford, auteur de nombreuses publications, et d’un ouvrage grand public tout juste traduit en français L’entropie génétique et le mystère du génome. Les arguments développés, illustrés d’extraits de publications scientifiques, en plus de ses propres travaux, ont mis en lumière ce que révèle la génétique sur nos origines. Le résultat est à l’opposé du discours enseigné partout depuis Darwin.

L’intégralité des 11 sessions ont été filmées et seront disponibles prochainement.
Toutes les infos sont sur www.congres-bible-et-science.fr.

Patrick Vauclair

Source : Info Chrétienne

_________________________________________

Sur le même thème :

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.