Abiy Ahmed, Premier ministre éthiopien et protestant évangélique, prix Nobel de la paix

Le 11 octobre 2019

Ce prix récompense la réconciliation spectaculaire entre l’Ethiopie et l’Erythrée, annoncée le 9 juillet 2018, après vingt ans de conflit et une guerre civile qui a causé la mort de plus de 80 000 personnes. Le prix Nobel est attribué à Abiy Ahmed «pour ses efforts en vue d’arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée», a ainsi déclaré Berit Reiss-Andersen, présidente du comité Nobel norvégien.

Fervent pentecôtiste, Abiy Ahmed est né d’un père oromo musulman et d’une mère amhara orthodoxe. Un métissage qui doit servir d’atout pour diriger un pays de cent millions d’habitants, souligne RFI. Ancien militaire, il avait notamment été envoyé comme casque bleu au Rwanda après le génocide des Tutsis.

Premier ministre, Abiy Ahmed s’est distingué en libérant certains prisonniers politiques, en levant l’état d’urgence et en faisant davantage respecter la liberté de la presse, rapporte Courrier International.

Le comité du prix Nobel a également salué le rôle joué par l’Erythrée dans cette réconciliation. « La paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le Premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays » a-t-il indiqué.

______________________________________

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.