En France, une IVG pour 3 naissances en 2018

Le 30 septembre 2019

En 2018, 224 334 avortements ont été pratiqués en France, soit une augmentation de 3% par rapport à l’année précédente. Aujourd’hui, on compte un avortement pour trois naissances en France.  Le taux global de recours à l’IVG, soit le nombre d’avortements rapporté au nombre de femmes, est de s’élève à 15,4 IVG pour 1 000 femmes.

Avec 27,3 IVG pour 1 000 femmes, l’avortement est plus fréquent chez les femmes de 20 à 24 ans. Chez les mineures, pour la quatrième année consécutive, le taux « poursuit sa baisse avec un taux de 6 pour 1.000 femmes entre 15 et 17 ans, alors qu’il se situait à 10 pour 1.000 entre 2000 et 2013 ». « La crise de la pilule n’a pas entraîné une augmentation du nombre des grossesses adolescentes » (cf. En France, « les maternités précoces sont devenues plus rares » et Imposer un « besoin » contraceptif, est-ce cela l’émancipation des femmes ? ).

À l’hôpital, les IVG sont, pour 60% d’entre elles, des IVG médicamenteuses, possibles jusqu’à la 7e semaine de grossesse, tandis que « la part des IVG instrumentales » continue de diminuer. En 1992, « 10% des IVG étaient médicamenteuses ». Autre tendance, de plus en plus d’IVG sont pratiqués en dehors des structures hospitalières : « 24 % des IVG en métropole ont été pratiquées en cabinet libéral, dans les centres de santé ou les centres de planification et d’éducation familiale ».

Source : Généthique

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.