Près de 5 000 personnes ont fêté l’Evangile à Colmar

Le 23 septembre 2019

Entre 4 500 et 5 000 personnes étaient présentes dans le Parc des expositions de Colmar ce dimanche 22 septembre pour le culte en commun des Eglises évangéliques du département du Haut-Rhin, organisée par le CNEF 68. La fête de l’Evangile, nom de cet événement qui a lieu tous les trois ans, portait cette année sur le thème de l’intergénérationnel et réunissait une soixantaine d’Eglises.

Christian Kuhn, directeur du Réseau évangélique suisse (RES) a apporté une prédication avec un fort accent mis sur la sociologie et les différences entre les générations « Boosters » (nés avant 1945), « Boomers » (1946-1964), Génération X (1965-1983), Y (1984-1999) et Z (2000 et après) dans leurs valeurs et leurs manières d’appréhender le monde et l’Eglise. « L’intergénérationnel est sur le coeur de Dieu », a déclaré Christian Kuhn qui voit dans la Bible un encouragement à vivre « l’Oikos », c’est à dire la maisonnée multigénérationnelle, la communauté. « Les séparations disparaissent quand on regarde à Christ au centre ».

Le directeur du RES, a notamment comparé l’oeuvre entre les générations à une flèche, dont plus âgés (Boosters et Boomers) constituent l’empennage donnant la direction, les actifs (Boomers, Générations X et Y) constituant la hampe donnant la puissance et les jeunes (Générations Y et Z) étant la pointe de la flèche, celle qui impacte. « Il y a un honneur, un respect mutuel à travailler ensemble. On perçoit nos différences comme une richesse, unis par et pour une mission commune », assurait encore Christian Kuhn.

Les temps de louange animés par le Collectif cieux ouverts ont retenti le théâtre de Plein Air de Colmar. 300 bénévoles ont oeuvré à l’organisation de la journée qui s’est poursuivie avec le concert d’un orchestre et d’une chorale inter-Eglise, des animations pour les enfants et un village de stands de différentes organisations chrétiennes.

Source : Evangeliques.info

____________________________________

Pour les abonnés aux DNA, lire également ICI

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.