Etats-Unis : les Eglises commémorent les 400 ans de l’esclavage dans le pays

Le 23 août 2019

Le 20 août 1619, les premiers esclaves africains arrivaient en Virginie. Cette date a été retenue pour marquer le début de la période esclavagiste aux Etats-Unis. Le 20 août 2019, se sont achevés les « 40 jours de prière pour la libération des descendants américains de l’esclavage » organisés par des Eglises baptistes pour commémorer les 400 ans de l’esclavage dans le pays, rapporte Cath.ch. Ces Eglises avaient lancé il y a trois ans le Projet Angela, du nom de la première arrivée d’esclaves africains en Amérique du Nord.

« L’idée des 40 jours de prière était d’élever notre conscience et notre conversation, de briser les barrières qui nous séparent généralement, d’instaurer un dialogue véritable, durable et substantiel et de permettre une véritable guérison », a notamment déclaré Mark Thomas, pasteur baptiste en formation à Georgetown au Kentucky, qui a participé à l’organisation de ces réunions de prières, rapporte le Lexington Herald Leader.

Le 19 août, la First Baptist Church de Jefferson City dans le Missouri a organisé un culte commémoratif du projet Angela pour faire face « à la vérité sur son histoire », rapporte News Tribune. Le culte a été l’occasion de lectures de repentance de la part de membres Blancs de l’Eglise (« Nous nous repentons ») et d’acceptation de pardon de la part de membres Noirs (« Au nom des Noirs, nous vous pardonnons »).

Diverses cérémonies sont organisées jusqu’à la fin du mois dans les différents états et des cloches retentiront dans tout le pays.

________________________________________

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.