Brésil : la ministre de la Famille répond aux menaces de mort par le Psaume 23

Le 28 mai 2019

Damares Alves, ancienne pasteure évangélique et ministre de la Femme, de la Famille et des Droits de l’homme au Brésil a reçu de nombreuses menaces de mort ces dernières semaines révèle la police fédérale. Première protestante évangélique à occuper un poste de ministre au Brésil, Damares Alves est l’une des principales cibles du groupe écoterroriste Individualists Tending toward the Wild, rapporte Evangelical Focus. Ce groupe serait à l’origine d’une tentative d’attentat à la bombe dans une église catholique près de Brasilia, déjoué par la police le 24 décembre 2018.

Dans un communiqué diffusé en ligne le 9 mai et intitulé « Damares Alves marche dans la vallée de la mort », le groupe terroriste réitère ses menaces : « Vous pouvez vous promener dans la vallée de la mort, Damares, vous promener dans un champ de mines. Avez-vous pensé à un culte dans votre église qui vole dans les airs comme au Sri Lanka ? Ou lors d’un événement politique ? Et un poison mortel dans votre nourriture ? Une balle dans la tête alors que vous allez au travail ?». « Soyons clairs : nos intentions contre Damares Alves existent toujours et elles sont de plus en plus dangereuses », poursuit le communiqué.

La ministre avait notamment exprimé la ferme opposition du gouvernement à l’avortement et suscité la polémique en appelant dans un discours à habiller les garçons en bleu et les filles en rose, ou en assurant que dans le mariage le femme est soumise à l’homme. Face aux menaces Damares Alves a répondu en citant la Bible : « La Bible dit que même si je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal, car le Seigneur est avec moi. Il prépare une table devant moi en présence de mes ennemis. Ce texte est dans le Psaume 23. Et cette table, sans aucun doute, c’est un nouveau Brésil », a-t-elle souligné.

________________________________________

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle