Attentat de la synagogue de Poway en Californie. Le tueur se disait chrétien.

Le 30 avril 2019

Samedi 27 avril, John Earnest, étudiant de 19 ans, a ouvert le feu dans une synagogue de Poway, en Californie, alors que les fidèles célébraient le dernier jour de la Pâque juive. Celui qui se revendique antisémite et islamophobe a tué Lori Kaye et a blessé le rabbin Yisrael Goldstein, Noya Dahan, 8 ans et son oncle Almog Peretz.

Le tireur a adressé une lettre ouverte sur internet. Il dit s’être inspiré de Brenton Tarrant, australien suprémaciste blanc qui a tué 50 personnes dans des mosquées à Christchurch en mars dernier. Il présente également Adolphe Hitler comme son idole et va jusqu’à citer sa foi chrétienne pour justifier son acte :

« Mon Dieu comprend pourquoi j’ai fait ce que j’ai fait. »

C’est armé d’un fusil d’assaut que l’étudiant est entré dans la synagogue et a ouvert le feu. Le rabbin a continué son sermon, affirmant « Nous sommes forts. Nous sommes unis. Ils ne peuvent pas nous briser. » Le tireur a alors cherché à l’atteindre, mais Lori Kaye, âgée de 60 ans, a choisi de s’interposer entre le tireur et le rabbin. Blessée, elle sera évacuée vers le centre médical de Poway où elle décèdera dès son arrivée. Elle est désormais considérée comme une « vraie héroïne », « un modèle pour nous tous ». Son mari, médecin, s’était rendu à la synagogue immédiatement pour pratiquer les premiers soins aux victimes, sans savoir que sa femme en faisait partie. Il s’est effondré en voyant son épouse.

Le rabbin parle d’une « terreur insondable et indescriptible ». Blessé au doigt, il affirme que cette cicatrice « rappellera à quel point nous sommes vulnérables, mais aussi à quel point chacun de nous peut être héroïque, se lever et combattre la terreur ». Il rend hommage à Lori :

« Elle incarnait le summum de la gentillesse et de la générosité. C’est l’une de ces personnes qui sont toujours là pour aider les autres en cas de besoin. »

Son amie, Audrey Jacobs, a publié sur Facebook son respect pour Lori :

« L’antisémitisme est réel et il tue. Les crimes de haine sont réels et ils tuent. Lori aurait voulu que nous résistions tous à la haine. Elle était une guerrière d’amour et elle nous manquera. Que la mémoire de Lori soit une bénédiction. »

Almog Peretz fait également partie des victimes, tout comme sa nièce, Noya Dahan. Almog a été blessé en tentant de protéger un groupe d’enfants.

« Une personne avec un gros fusil, comme un M16, est entrée dans la synagogue et a commencé à tirer partout. Au début, nous pensions que le plafond s’était effondré, puis je me suis retourné et j’ai vu qu’il visait son arme contre moi. Il y avait beaucoup de petits enfants à côté de moi. J’ai pris une petite fille qui était notre voisine et trois de mes nièces et j’ai couru. J’ai ouvert la porte arrière et nous avons couru avec tous les enfants vers un bâtiment à l’arrière. Je les ai cachés dans ce bâtiment. Alors que je prenais la fille, le terroriste a pointé son arme sur moi. J’ai été blessé à la jambe. »

Danny Almog était sur les lieux, elle raconte :

« Il a saisi tous les enfants entre ses mains et courait juste vers la sortie quand il a vu un autre enfant là-bas. Il l’a attrapé et a commencé à courir et c’est à ce moment-là que le tireur lui a tiré dans la jambe. Il s’en fichait. Il a continué à courir avec les enfants et est sorti en courant. »

Le tueur a grandi dans un foyer chrétien. Son père est un ancien de l’église locale. Le pasteur, Zach Keele s’est exprimé devant les fidèles de la communauté :

« John T. Earnest est donc membre ici. Nous déplorons complètement ce qu’il a fait. Cela ne fait pas partie de nos pratiques et de nos enseignements. Nos cœurs, nos prières, nos larmes vont aux victimes, à tous ces merveilleux voisins de la synagogue. Nous prions, Seigneur, pour ceux qui souffrent, et pour les victimes de cette synagogue. Nous déplorons profondément que ce mal soit sorti de nous. Nous ne le comprenons pas, ô Seigneur, et nous prions pour que tu nous pardonnes de telles lacunes, de toutes les bonnes actions que nous avons laissées non accomplies. Nous prions, Seigneur, que tu sois avec la famille Earnest. »

Une veillée de prière s’est tenue dans l’église presbytérienne Rancho Bernardo Community.

Source : Info Chrétienne

____________________________________

Ndlr Ev.duB-R. Une fois encore, des juifs sont tués par des personnes qui revendiquent leur foi chrétienne. Depuis 2000 ans, que de crimes ont été commis. Que ce nouveau drame puisse nous ouvrir les yeux sur nos propres sentiments, pensées et paroles et que plus jamais nos églises, quelles qu’elles soient, servent de terreau à l’antisémitisme et l’antisionisme qui sont les 2 racines d’un même mal.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.