À Créteil, les travaux du futur palais des congrès protestant démarrent

Le 26 novembre 2018

Depuis le 5 novembre et le début des travaux, le projet de palais des congrès protestant à Créteil (94), initié par l’Eglise protestante évangélique Martin Luther King (MLK) devient un peu plus concret. La première pierre devrait être posée au début du printemps 2019. Le palais des congrès de 6 000 m2 et de 3 000 places, toutes salles confondues, est porté par la Fondation du protestantisme. Il accueillera tous les dimanches les membres de l’Eglise MLK – environ 1500 chaque dimanche – aujourd’hui à l’étroit dans leurs locaux.

Plutôt que de construire un nouveau bâtiment « église », l’Eglise MLK a opté pour un modèle différent, pour des raisons pratiques mais aussi théologiques.

“C’est la fin des pierres sacrées. L’Eglise ce sont des individus qui se rassemblent, pas un bâtiment”, affirme le pasteur Ivan Carluer. “Plutôt que de devoir construire un bâtiment qui ne servirait qu’au culte, ou de payer des loyers exorbitants, nous avons trouvé une alternative”. Concrètement, la Fondation du protestantisme est propriétaire des murs. L’Eglise est locataire le dimanche de l’ensemble du palais des congrès. Via une fondation abritée MLK , une société d’économie coopérative gère le complexe qui accueillera donc le culte évangélique le dimanche, des conférences en semaine, des activités culturelles régionales, des repas de mariages,… ou encore de grands événements fédératifs annuels.

Le palais des congrès comportera aussi une crèche, des salles de sports, un café, un restaurant panoramique et une pépinière de bureaux pour des associations. Le projet total d’un montant TTC de 20 millions d’euros a été financé par un emprunt (60%), par des apports de l’Eglise MLK (15%), par des subventions publiques (15%) et sera aménagé par des apports de la société coopérative MLK (10%).

L’Eglise MLK est membre de la Fédération protestante de France et des Assemblée de Dieu de France.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle