Autrefois néo-nazi et membre du Ku Kux Klan, il vient d’être baptisé par un pasteur noir

Le 23 août 2018

C’est une belle histoire de pardon et de rédemption qui vient de se conclure avec le baptême de l’ancien suprématiste Ken Parker par William Mc Kinnon, un pasteur afro-américain. Tout opposait ces deux hommes, mais leurs vies se sont malgré tout croisées, et la vie de Ken a pris un virage insoupçonné.

Ken Parker était un nationaliste violent. Les images d’archives parlent d’elles-mêmes. Membre actif du KKK, puis néo-nazi, la haine raciale était son quotidien.

“Il y a des gens avec la peau plus sombre dans ce pays, et ils prennent mon emploi.”

Dans les reportages retraçant les manifestations nationalistes de Charlottesville d’août 2017 qui ont dégénéré, fait 3 morts et des dizaines de blessés, on peut voir Ken en tête de cortège scandant les slogans racistes.

Mais aucun passé n’est trop sombre pour connaître la grâce et le pardon en Jésus. C’est une rencontre avec un pasteur noir qui va littéralement bouleverser la vie de cet homme.

Invité à l’église All Saints Holiness Church, une congrégation à majorité afro-américaine, il est surpris du respect et de l’amour manifesté par le pasteur et les chrétiens.

“Ils étaient vraiment toujours respectueux […] Ils ne m’ont pas jugé. Tout le monde a été très amical.”

Le 21 juillet dernier, Ken a été baptisé par William. Il fait désormais partie de cette église !

“Je veux dire que je suis désolé. J’ai répandu la haine et les revendications. J’ai sans doute effrayé des enfants alors qu’ils étaient dans leur lit ou dans leur quartier.”

Source : Info Chrétienne

___________________________________________________

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

Des Célébrations en 2025 !

Des cultes en commun partout en France les 5 et 6 octobre 2025 Célébrer Jésus-Christ, approfondir l’unité des protestants évangéliques de France, manifester notre identité, favoriser les relations et le travail en commun, et bien sûr témoigner de la Bonne Nouvelle...