Cinq pièces de monnaie datant de la période d’Esdras ont été découvertes à Jérusalem

Le 26 juillet 2018

Des archéologues israéliens ont récemment révélé la précieuse mise au jour de cinq pièces de monnaie datées de la période du roi Cyrus. Trois des cinq pièces sont intactes et lisibles. Selon les propos rapportés par le Times of Israel, les pièces de monnaie auraient été frappées à l’époque où les juifs ont été autorisés par le roi perse Cyrus à retourner à Jérusalem en 538 avant JC, afin de construire le temple. Ces événements sont décrits dans le livre d’Esdras.

Voici ce que dit Cyrus, roi de Perse : L’Éternel, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre et m’a désigné pour lui construire un temple à Jérusalem, en Juda. Qui parmi vous fait partie de son peuple ? Que son Dieu soit avec lui et qu’il monte à Jérusalem, en Juda, pour reconstruire la maison de l’Éternel, le Dieu d’Israël ! C’est lui, le Dieu qui réside à Jérusalem. Esdras 1:2-3

Pour Zachi Divra qui co-dirige le projet avec le Dr Gabriel Baarkay, cette découverte est hautement symbolique :

« Ce sont les premières pièces de monnaie jamais émises par les juifs […] Elles expriment le retour du peuple à leur terre après l’exil babylonien, et leur capacité à maintenir des liens diplomatiques avec l’empire dominant, à ce moment-là, la Perse. »

On peut lire sur les pièces l’inscription YHD, qui fait référence au nom de la province perse de Yehud, équivalent géographique de l’ancien royaume de Juda.

« Ironique qu’à une époque où les iraniens parlent ouvertement de détruire Israël, nous découvrions des pièces datant d’une époque où le régime perse était favorable aux juifs et leur permettait de vivre en Israël dans la dignité. »

Source : Info Chrétienne

____________________________________________________________

Sur le même thème :

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle