Le secret du bonheur

Le 14 novembre 2017

Selon une grande étude d’Oxford Economics qui vient de paraître, la moyenne des adultes en Grande-Bretagne situent leur niveau de bonheur à 62,2 sur une échelle allant de 0 à 100.

Les chercheurs ont pu constater qu’une augmentation de 50 % du revenu financier ne se traduit que par une augmentation du niveau de satisfaction de… 0,5 points.

Ainsi, passer de 15 000 euros de revenu annuel à 60 000 euros (multiplication par 4) n’augmente le bonheur que de… 2 points !!

En revanche, les personnes qui dorment le mieux se situent quinze points au-dessus de celles qui dorment le plus mal.

Et les personnes qui aiment leur conjoint et qui ont grand plaisir à faire des câlins avec lui sont en moyenne sept points au-dessus de celles qui sont insatisfaites.

Ainsi le sommeil et l’amour sont-ils, de très loin, les plus puissants facteurs pour être heureux.

Viennent ensuite le fait d’être bien entouré (famille, amis, voisins, collègues), d’avoir un emploi sûr et que l’entourage soit en bonne santé.

Selon cette étude, tous ces facteurs sont plus important que l’argent, la consommation, les vacances de luxe, etc.

À cela, on peut rajouter quelques recommandations :

« Celui qui est attentif à l’instruction trouvera le bonheur. Et celui qui se confie en l’Éternel est heureux. » (Proverbes 16.20)

« Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l’Eternel ! Heureux ceux qui gardent ses préceptes, qui le cherchent de tout leur cœur. » (Psaume 119:1-2)

« Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien, qu’il recherche la paix et la poursuive. » (1 Pierre 3:10-11)

« Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis. » (Ecclésiaste 7:14)

« Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux les affligés, car ils seront consolés !
Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.
Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous. » (Matthieu 3:5-12)

Source : Évangéliques du Bas-Rhin

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle