Prières des chrétiens à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2017

Le 9 juin 2017

20 juin : Journée mondiale des réfugiés

Aujourd’hui, l’équivalent de la population entière de la France est en exil sur les routes du monde. Plus de 65 millions de personnes fuient des situations de persécution et de guerre. En 2016, 85 000 d’entre ces personnes ont fait une demande d’asile en France et 26 000 ont été acceptées comme réfugiés.

Les dimanches 18 et 25 juin 2017, qui entourent la Journée mondiale des réfugiés du 20 juin, les Églises du monde entier vont prier pour eux.

C’est une occasion unique pour les Églises de s’unir dans la prière pour les 65 millions d’hommes, femmes et enfants forcés à fuir leur pays face aux persécutions, à la violence et à la guerre.

Le CNEF Solidarité a mis à disposition ses ressources et relaie la campagne de l’Alliance Évangélique Européenne. Un kit « Dimanche des Réfugiés » et d’autres ressources sont disponibles sur le site de CNEF Solidarité EN CLIQUANT ICI. Vous y trouverez des ressources pour organiser un culte sur ce thème, des suggestions de prière, des actions de plaidoyer, du matériel pour les enfants et des vidéos.

Fiches thématiques :

Source : CNEF Solidarité
.

 

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle