Une campagne d’affichage catholique interdite

Le 13 mars 2017

« Votez Jésus-Christ, le seul qui n’a jamais changé de programme ». Ce sarcastique slogan s’étale sur un fond tricolore destiné à évoquer une candidature politique, d’actualité en cette année d’élections. Le dessin de Don Camillo qui agrémente le tout ne permet toutefois pas la confusion : « Seigneur, combien de voix allez-vous obtenir cette année pour le Denier ? » interroge le fictif curé italien.

Telle est – ou plutôt était – l’affiche de la campagne du Denier de l’Église lancée vendredi 10 mars à Gap (Hautes-Alpes).
Le même jour, l’évêque de Gap Mgr Jean-Michel di Falco a annoncé d’abord sur Twitter, puis par communiqué de presse, que l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) en a interdit l’affichage public, estimant qu’un tel tract « serait de nature à tourner en dérision les politiques ».

Jésus, seul à avoir « tenu ses promesses »

Avant que soit prononcée cette interdiction, Mgr di Falco avait envoyé un message accompagnant l’affiche, et qui en expliquait les intentions. « Jésus est le seul qui n’a jamais changé de programme, le seul qui a tenu ses promesses. Son programme et ses promesses ? Ce sont les Béatitudes dont notre monde a tant besoin pour vivre et espérer. » (…)

Cette campagne intervient en pleine année électorale et dans un contexte tendu pour la classe politique.

Mélinée Le Priol

Source : La Croix.com

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

Des Célébrations en 2025 !

Des cultes en commun partout en France les 5 et 6 octobre 2025 Célébrer Jésus-Christ, approfondir l’unité des protestants évangéliques de France, manifester notre identité, favoriser les relations et le travail en commun, et bien sûr témoigner de la Bonne Nouvelle...

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...