« Esaïe 58 » : le film qui interpelle

Le 15 août 2016

A partir de témoignages percutants d’hommes et de femmes d’ici ou de là-bas, « 58 » nous emmène dans l’univers impitoyable de la pauvreté, mais aussi dans celui rempli d’espoir et de foi de ceux qui se lèvent pour la combattre.

Des bidonvilles du Kenya aux carrières de pierre en Inde, en passant par l’Ethiopie ou même Haïti, le film « 58: » nous invite à rencontrer des gens ordinaires, à écouter leur histoire, à toucher du doigt leurs combats et leurs victoires. « 58: » nous montre aussi combien l’amour sans relâche de Dieu conduit Son Église à relever l’un des défis les plus sombres de notre époque.

Basé sur les vérités bibliques, « 58: » attire l’attention sur les vies radicalement changées grâce à la mise en pratique des versets d’Esaïe 58 : la vie de celui qui reçoit mais aussi de celui qui donne avec foi et pratique ainsi le type de jeûne qui plait à Dieu.

« 58: » c’est aussi la vision de l’Église qui, grâce à son potentiel impressionnant au Nord et au Sud, peut changer le cours de l’histoire et démontrer ainsi la pertinence du message biblique aujourd’hui encore !

Vous pouvez également télécharger gratuitement le film sur le site du SEL (Service d’Entraide et de Liaison) qui l’a réalisé :
télécharger le film

Source : InfoChretienne.com

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle