Canada : l’Eglise unie face à la décision de garder ou révoquer une pasteure athée

Le 4 juillet 2016

Engagée au sein de l’Eglise unie du Canada, Gretta Vosper n’a pas caché être une pasteure athée : elle ne croit ni en Dieu dans son sens traditionnel, ni en la Bible, et sa communauté de West Hill à Toronto la soutient.

Mais les relations avec l’Eglise unie se sont corsées lorsque la pasteure a écrit une lettre ouverte au chef de l’Eglise, après les attentats de Charlie Hebdo, affirmant que « la croyance en Dieu peut motiver de mauvaises choses ».

Le secrétaire général du Conseil de l’Eglise a décidé d’entreprendre une révision pour savoir si Gretta Vosper est toujours apte à prêcher. Selon la pasteure la question principale est de savoir si l’Eglise unie va insister sur la définition unique de Dieu ou au contraire permettre aux pasteurs et aux paroissiens « d’explorer et de se faire leurs propres idées ». Gretta Vosper a adopté l’étiquette « d’athée » en 2013 par solidarité avec tous ceux qui sont persécutés et assassinés pour avoir défié le fondamentalisme et extrémisme religieux.

Le comité de l’Eglise unie pourrait prendre plusieurs mois avant de rendre sa décision.

Revue de presse

Revue de presse

Les Français croient de moins en moins en Dieu

En 2021, 51% d'entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt, selon un sondage Ifop* pour l'Association des journalistes d'information sur les religions.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.