Progrès scientifiques et technologiques : nous devons tenter de poser des limites

Le 4 mai 2016

Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à la Sorbonne et spécialiste de l’ « homme augmenté » au CNRS s’inquiète des conséquences « déshumanisantes » de l’accélération des progrès scientifiques et techniques. Il appelle de ses vœux une prise de conscience des citoyens pour « tenter de poser des limites » et « d’imposer un certain nombre de modalités et de régulations aux politiques, aux économies, aux financiers et aux industries ».

Les avancées technologiques s’appliquent désormais à tous les secteurs. Avec la découverte de la structure de l’ADN qui renferme le patrimoine génétique, l’homme « devient de plus en plus un ‘support d’information’ », une « marchandise » et il « perd peu à peu une partie de sa liberté sans même s’en soucier », regrette le philosophe.

Robots, voitures autonomes, objets connectés, « nous sommes de plus en plus entourés de machines supposées nous faciliter la vie ». Mais par conséquent, « l’homme n’est plus aux commandes de grand-chose et de ce fait il n’est plus responsable. Il devient moins libre, donc moins moral et se comporte de plus en plus comme une machine. Cela ouvre la voie à la déshumanisation », regrette Jean-Michel Besnier.

Contrairement aux transhumanistes qui « regarde avec beaucoup d’espoir les technologies, considérées comme plus fiables et plus contrôlables », il « considère que nous sommes des êtres mortels et que nous avons la possibilité d’intervenir sur notre destin ».

« Humains », nous devons « décider de ce qu’il est souhaitable de faire ou de ne pas faire, de ce qu’on autorise et de ce qu’on interdit ».

Source : Généthique
___________________________________
.
Sur le même thème :

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

Des Célébrations en 2025 !

Des cultes en commun partout en France les 5 et 6 octobre 2025 Célébrer Jésus-Christ, approfondir l’unité des protestants évangéliques de France, manifester notre identité, favoriser les relations et le travail en commun, et bien sûr témoigner de la Bonne Nouvelle...

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...