10 nouvelles traductions de la Bible là où les chrétiens sont persécutés

Le 12 février 2016

L’organisation Wycliffe Associates, engagée depuis de nombreuses années dans la traduction de la Bible dans le monde entier, vient d’annoncer 10 nouveaux projets de traduction dans des régions du monde où la foi en Christ peut coûter la vie.

Les régions du monde concernées par ces projets n’ont pas été révélées par mesure de sécurité. Dans ces régions les projets de traduction seront pris en charge par des locaux car il est trop risqué d’y envoyer des occidentaux. Pour Bruce Smith, Directeur exécutif de Wycliffe ces risques doivent être assumés pour apporter la Parole de Dieu à des peuples n’y ayant pas accès à ce jour dans leur propre langage.

« Oui c’est dangereux. Mais il y a toujours tellement de personnes qui n’ont jamais vu la Parole de Dieu dans leur propre langue. »

Pour assister les traducteurs locaux sans mettre la vie de traducteurs occidentaux en danger Wycliff utilise une stratégie de traduction révolutionnaire qui permet que le Nouveau testament soit traduit en seulement 1 an.

« Cette nouvelle stratégie accélère au-delà de toutes nos espérances le processus de traduction. Ce ne sont plus occidentaux qui vont faire les traductions mais les personnes locales sont équipées pour traduire elles-mêmes la Parole de Dieu. »

Wycliffe met à disposition des traducteurs locaux des outils technologiques leur permettant de travailler de manière collaborative sans être détectés par les autorités.

Au delà de ces 10 projets l’organisation Wycliffe lève en ce moment 400 000 $ pour lancer 80 nouveaux projets de traduction dans des régions hostiles à la foi chrétienne dans les mois à venir.

« Ces chrétiens réclament des formations en traduction car leur peuple soupire après la Parole de Dieu dans la langue de leur coeur. »

Source : Info chrétienne

Sur le même thème :

Revue de presse

Revue de presse

Les Français croient de moins en moins en Dieu

En 2021, 51% d'entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt, selon un sondage Ifop* pour l'Association des journalistes d'information sur les religions.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.