Charlie Hebdo – Père, pardonne-leur

Le 6 janvier 2016

Cette une du 6 janvier 2016 qui commémore les attentats de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, présente Dieu comme l’assassin en fuite de ces attentats. Sans prendre trop de risque le dessinateur a fait en sorte que ce Dieu ressemble au Dieu des chrétiens (et des francs-maçons !), moins coutumiers des représailles sanglantes.

Beaucoup de journaux et de sites web ont réagi à cette nouvelle offense des caricaturistes. Info Chrétienne a souhaité réagir à sa manière par une parodie de cette une dans laquelle le crayon, symbole de la liberté d’expression dont se réclame Charlie Hebdo, peut aussi être un crayon qui efface les usages abusifs de cette liberté si précieuse.

Guillaume Anjou, Directeur d’Info Chrétienne précise : « Nous avons aussi souhaité rappeler en modifiant le « 1 an après » de la une de Charlie Hebdo par « 2000 ans après » que, si les caricaturistes ont été persécutés il y a un an, les chrétiens, eux, souffrent de persécutions depuis 2000 ans ! Cela se poursuit aujourd’hui encore dans cette une qui participe à entretenir et à développer un climat de christianophobie en France.

Enfin nous avons tenu à réaffirmer les valeurs de notre foi chrétienne en nous appropriant cette extraordinaire déclaration de Jésus sur la croix : « Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font. » Nous, chrétiens ne répondons pas aux attaques par la moquerie, l’offense et l’incitation à la querelle mais par le pardon. »

Source : InfoChrétienne.com

Sur le même thème :

Notre Père pardonne leur

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle