Ne craignez point ! L’histoire de Noël dessinée, racontée et chantée

Le 24 décembre 2015

Au-delà d’une conception dévoyée de la laïcité comme nous avons pu le voir sur ce site au fil de ces dernières semaines, avec la volonté d’exclure toute expression chrétienne de l’espace public, nous voyons jaillir un foisonnement d’idées et d’initiatives de la part des chrétiens qui rendent toujours plus fort le message annoncé par les anges : « Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. »

À travers 3 vidéos ci-dessous, dessinatrices, conteurs, comédiens, chanteurs, revisitent, chacun à leur manière la plus belle des histoires, celle de Jésus, le fils de Dieu.

Le récit de Noël dit par Sarah Dirren et dessiné par Martine Bacher selon l’Evangile de Luc chapitre 2 versets 1 à 20

 

 Le comédien Benjamin Kraatz lit des extraits de l’Evangile de Luc et de l’Evangile de Matthieu qui racontent racontent la naissance de Jésus, le Christ dans une étable à Bethléhem.

C’est Noël ! interprété par P.U.S.H.

Joyeux Noël1

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle