Archéologie biblique : découverte du sceau du roi Ézéchias

Le 8 décembre 2015

L’université hébraïque de Jérusalem est formelle: l’inscription sur le sceau retrouvé dans les fouilles archéologiques près de la vieille ville de Jérusalem signifie «[fils de] Ahaz, roi de Judée». L’objet mis au jour fait donc explicitement référence au roi de Judée du VIIIe siècle avant Jésus-Christ.

Le rond d’argile, de moins d’un centimètre de diamètre, scellait un rouleau de papyrus dont l’impression des fibres est visible sur le revers, suggérant que le sceau fermait un document signé par le roi lui-même, a précisé Eilat Mazar, une archéologue de l’Université hébraïque de Jérusalem, qui a dirigé les fouilles. Le sceau porte des motifs de style égyptien, un disque solaire ailé et une ankh, le hiéroglyphe qui signifie «vie». «Cet objet a très probablement été tenu par le roi Ezéchias» a ajouté l’archéologue.

Participation à la fortification de Jérusalem

Ezéchias, roi de Judée de -716 à -687, a notamment fait fortifier Jérusalem et y a fait acheminer l’eau potable par un canal qui a été découvert au XIXe siècle. Le deuxième Livre des Rois (18:5) l’évoque en ces termes: «Il mit sa confiance dans le Dieu d’Israël, et il n’eut pas son semblable parmi tous les rois de Juda qui vinrent après lui ou qui le précédèrent».

Source : Le Figaro

Lire également sur Info Chrétienne.com

Sur le même thème : Archéologie biblique : un parchemin hébraïque de 1500 ans déchiffré

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.

Revue de presse

« Dieu, la science, les preuves » : l’aube d’une révolution ?

Voilà que ce scientisme tout-puissant auto-proclamé est battu en brèche … par la science elle-même ! Celle-ci s’est comme retournée au cours du XXe siècle, avec une série d'avancées prodigieuses : les découvertes de la thermodynamique, de la Relativité, de la mécanique quantique, de la théorie du Big Bang...

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle

Deux prix Nobels à des climatologues : des travaux vieux de 30 ans

Les deux lauréats climatologues sont impliqués dans les « procédures d'ajustement des modèles ». Le seul mot d’ajustement est suspect quand il s’agit d’une modélisation. En effet, nos deux lauréats ont été les grands artistes d’introduction de « flux d’ajustements » dans les modèles numériques quand ceux-ci s’éloignent des observations.