Un chrétien renvoyé pour avoir qualifié l’homosexualité d’immorale porte plainte contre Ford

Le 17 septembre 2015

Un homme de l’Etat du Michigan (Etats-Unis) porte plainte contre Ford Motor Company après que l’entreprise l’ait renvoyé pour avoir qualifié l’homosexualité d’immorale. Le « Christian Post » rapporte que Thomas Banks, un ingénieur, a vu son contrat interrompu sans aucun avertissement préalable en août 2014 après que Ford ait remis à jour ses politiques pour devenir plus « gay friendly » envers la cause LGBT.

L’entreprise a posté un article sur les nouvelles politiques de l’entreprise sur son intranet, avec une section « commentaires ». Quand Banks a laissé son opinion au sujet de ces changements, il a été immédiatement congédié pour cause de « harcèlement » sans aucune possibilité de discuter de ce problème avec les responsables.

Banks raconte : « Pour cela, Ford devrait être profondément honteux. Approuver et promouvoir la sodomie n’est bénéfique à personne. Ce sujet est perturbateur pour les salariés et constitue une insulte pour les chrétiens et la moralité. Ces conceptions sont aussi à l’antithèse d’un discours sain en matière de conception et de survie de l’espèce. Les conduites sexuelles immorales ne devraient pas être un sujet qu’un constructeur automobile soutienne ou promeuve.

L’animateur de radio Mitch Albom rajoute : « Si vous ne voulez pas que les gens se plaignent de quelque chose, pourquoi avoir une section « commentaires » ? Selon The Liberty Institute, Banks a connu la discrimination à cause de sa foi chrétienne. Pour les juristes du groupe, le cas de Banks « n’est qu’un cas de plus dans une longue liste d’employés compétents dépouillés de leur emploi parce qu’ils ont exprimé leurs convictions religieuses. »

Source : Info chrétienne

_____________________________________________________________

Sur le même thème :

Revue de presse

Revue de presse

Les Français croient de moins en moins en Dieu

En 2021, 51% d'entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt, selon un sondage Ifop* pour l'Association des journalistes d'information sur les religions.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.