Profanation du cimetière juif de Sarre-Union : réaction du Président de l’UEPAL

Le 16 février 2015

Dans l’actualité de ces dernières semaines, un acte aussi odieux prend une résonnance particulière. S’en prendre à un lieu de sépulture, c’est vouloir tuer la mémoire qui  fonde notre commune humanité. S’en prendre à un cimetière juif, c’est nier la place des juifs dans notre communauté régionale et nationale.

Nous voulons exprimer notre profonde solidarité et notre sympathie à l’ensemble de la Communauté juive de notre région, blessée par cette profanation. Nous voulons redire à nos frères juifs que, malgré la recrudescence des actes antisémites, nous ferons tout pour qu’ils puissent vivre en paix et en sécurité dans notre pays : sans vous, amis juifs, la France n’est plus la France et l’Alsace n’est plus l’Alsace !

Au-delà des mots et de l’émotion, c’est agir qu’il nous faut désormais. Nous attendons de l’État qu’il prenne toutes ses responsabilités, tant pour poursuivre et condamner les coupables que pour prendre les mesures visant à éradiquer les causes de tels actes. Pour notre part, nous continuerons à nous impliquer plus que jamais dans le dialogue interreligieux et dans la vie de la cité, dans l’information et la formation des membres de notre union d’Église, pour faire reculer les préjugés et l’ignorance, source de toutes les dérives.

Christian Albecker
Président de l’UEPAL

Communiqué de presse du 16/02/15

Revue de presse

Revue de presse

Les Français croient de moins en moins en Dieu

En 2021, 51% d'entre eux affirment ne pas être croyants, contre 44% dix ans plus tôt, selon un sondage Ifop* pour l'Association des journalistes d'information sur les religions.

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.