Convention du CNEF : pour la défense d’une vraie laïcité

Le 29 janvier 2015
Durant deux jours à Pontoise, plus de 700 responsables évangéliques se sont penchés sur la thématique de la laïcité, là même où quelques jours plus tôt un dernier hommage était rendu à Charb de Charlie Hebdo.
Jacques Buchhold, doyen de la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, a rappelé avec force le rôle historique précurseur joué par les évangéliques dans la promotion d’une claire séparation de l’Etat et de l’Eglise.
D’autres conférenciers parmi lesquels l’historien Sébastien Fath ou encore la juriste du CNEF Nancy Lefèvre ont plaidé pour une laïcité égalitaire, pour croyants et non-croyants.

« La liberté d’expression n’est pas une grâce mais un droit », a martelé la seconde, invitant les évangéliques à défendre leur liberté d’expression.

Convention CNEF 2015Enfin, le pasteur Etienne Lhermenault, président du CNEF, a conclut ces deux jours, en réaffirmant avec détermination l’attachement des évangéliques à la laïcité. Avant d’ajouter que si la liberté d’expression devait être réduite, « les évangéliques obéiraient plutôt à Dieu qu’aux hommes. En combattant non pas avec une épée qui tue, mais avec l’épée de l’esprit, avec l’amour du prochain ».

A l’occasion de la Convention du CNEF, l’organisation faîtière des évangéliques a publié un ouvrage collectif et ouvert un site internet sur la liberté d’expression.
Convention CNEF 2015-6

En renseignant votre adresse email, vous consentez à notre politique de confidentialité. Aucune information commerciale ne vous sera envoyée.
Si le formulaire ne s’affiche pas, merci de désactiver votre bloqueur de pub.

Revue de presse

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

Faut-il tenir compte du changement climatique dans la décision d’avoir ou non des enfants ?

La décision d’avoir ou non des enfants nous oblige à faire le point sur nos finances, notre situation de vie, nos projets de carrière, etc. Et depuis quelques années, une autre question se pose, alimentée par la crise climatique qui se profile: quel est l’impact des enfants sur la planète?

Revue de presse

L’objection de conscience sur la sellette

La suppression de l'objection de conscience est la conséquence logique du manque de soubassement moral commun à notre société. Les seules valeurs communes qui ont encore cours dans notre société libérale et individualiste sont l’autonomie et la liberté individuelle comprise comme une liberté factuelle