Partager :

">

Partager :

" />

Rendez-vous Place des Clichés

Mis en ligne le 31 octobre 2016 Imprimer Imprimer

Certains pensent qu’aller à l’église, c’est être un peu exalté, déjanté, voire assez naïf pour croire à ces belles histoires. Quelques-uns voient les chrétiens comme des personnes qui cherchent à se dérober devant les réalités. D’autres nous imaginent victimes d’une secte, quand ils ne nous voient pas carrément comme des gourous cherchant à recruter des adeptes. Certains, d’apparence plus compatissante, nous croient tristes, austères, vieux avant l’heure… Il y a aussi les fans qui n’ont pas tout compris : « Ah, enfin un qui respecte nos traditions ! » ou encore « On est un pays chrétien, nom de Dieu ! » suivi habituellement de leur juron favori.
A tous, je voudrais dire : venez, et voyez.

Voyez ce que sont les chrétiens. Vous trouverez parmi eux des rappeurs, des entraîneurs de boxe, des amateurs de hard-rock, des amis des transsexuels et des prostituées, des entrepreneurs, de artisans, des instituteurs, toutes sortes d’artistes et de personnes qui prennent des risques au quotidien. Et des centaines, des milliers, des centaines de milliers d’autres situations, des plus habituelles aux plus spectaculaires.

Venez, et voyez. Voyez si leurs livres les figent au Moyen-Âge. Voyez si certains de leurs musiciens ne savent pas se lâcher sur leur gratte. Voyez s’ils sont hors des réalités concrètes, s’ils ne se sentent pas concernés par les crises que traverse notre monde, s’ils sont indifférents à la misère de leurs contemporains, s’ils se désintéressent de la gestion de la Cité et des enjeux environnementaux.

Voyez s’ils n’y a pas parmi eux des grands patrons et des petites gens, des intellectuels et des manuels, des gens de toutes origines, qui se considèrent tous mutuellement « frères et sœurs ». Voyez-les, ces chrétiens, qui, portés par leur foi, s’impliquent dans la vie culturelle, économique, sociale, politique. Qui, transformés intérieurement, portent haut des valeurs qui les habitent et qui profitent à eux autant qu’aux autres.

Voyez-les qui tiennent des vestiaires sociaux, visitent les malades, enseignent la bienveillance et l’amour aux enfants, transmettent une espérance à ceux qui n’en ont plus, ont un rôle pacificateur dans les relations humaines, accueillent celui dont personne ne veut. Voyez-les ceux dont l’amour du prochain se manifeste en actes, ceux qui ont su surmonter par le pardon les expériences les plus douloureuses, ceux qui œuvrent ici et là pour plus de justice. Voyez-les enfin ceux qui sont porteurs d’une bonne nouvelle et qui prient pour leurs ennemis. Venez, voyez, et allons tuer les clichés sur la « Place des Clichés » !

(1) Référence au sketch de Gad Elmaleh : « Tous ces clichés, je les prendrais, je les tuerais, je les tordrais, je les mettrais sur une place que je baptiserais la Place des Clichés »… Il m’arrive de rire – et parfois pas du tout – de ces clichés que des gens portent sur les chrétiens de tous bords.

Pascal Portoukalian
Source : Info Chrétienne