Le vrai débat

Mis en ligne le 15 février 2019 Imprimer Imprimer

Le Grand débat Républicain a débuté depuis quelques semaines. Des cahiers de doléances ont été déposés dans certaines communes, des réunions sont parfois organisées, mais il y est impossible d’aborder certains sujets. Le gouvernement s’est en effet arrêté sur quatre grands principaux thèmes :

  • Transition écologique
  • Fiscalité et dépenses publiques
  • Démocratie et citoyenneté
  • Organisation de l’Etat et des services publics

Si vous souhaitez faire entendre votre voix de citoyen chrétien, si vous voulez que les valeurs chrétiennes soient intégrées à un vrai débat : Bonne Nouvelle ! Des gilets jaunes (accompagnés de plusieurs acteurs de l’innovation démocratique) ont créé une plateforme « Le vrai débat » sur laquelle tous les sujets sans tabous, ni totems peuvent être abordés : santé, laïcité, immigration, justice, police, armée, Europe, handicap, etc.

Ouvert depuis le 30 janvier, le site propose les mêmes outils que son « clone » gouvernemental puisqu’il est offert par la même société (Cap Collectif).  C’est sa vocation qui est complétement différente. La plateforme offre un véritable lieu d’«intelligence collective» où les inscrits (en 2 clics !)  sont libres d’aborder tous les  thèmes qui leur tiennent à cœur dans la limite du respect de la Charte.

A l’issue du dépôt des revendications (du 30 janvier au 3 mars 2019) toutes les propositions seront traitées et analysées par des professionnels et chercheurs. Une synthèse permettra de garder une trace fidèle de l’ensemble des propositions reçues sur la plateforme.

Nous ne savons pas de quoi sera fait demain, mais pouvons peut-être apporter une pierre à cette initiative citoyenne et ce mouvement collectif de justice social. C’est une opportunité de témoigner de notre foi, de semer nos valeurs et de sortir de notre torpeur. Prions pour que notre prise de parole fasse son chemin dans les cœurs et trouve un terrain favorable dans le Vrai débat pour que nos modestes graines lèvent !

Ne laissons pas les pierres crier à notre place. Celui que nous servons a toute puissance pour faire croître.