Table-ronde « Des repères pour voter »

A la veille d’élections importantes, les chrétiens s’interrogent légitimement sur la position à avoir face à la situation dans notre pays, aux discours des partis politiques et aux promesses électorales. Une table-ronde (sans consignes de vote !) pour mieux comprendre les enjeux et se déterminer en son âme et conscience.

Chargement de la carte…


Date / Heure

Le 31/03/2017 à 20 h 00 min

Lieu de l'évènement
EPIS
7 rue des Frères Eberts
67100 STRASBOURG

A la veille d’élections importantes, les chrétiens s’interrogent légitimement sur la position à avoir face à la situation dans notre pays, aux discours des partis politiques et aux promesses électorales.
La nature humaine face au pouvoir et la complexité des défis rendent tout engagement politique assez relatif. Ce constat ne doit pas nous rendre passifs !
Notre espérance est placée dans le Dieu vivant qui peut tracer des chemins là où nous pensons qu’il n’y en a pas…

3 intervenants de qualité :

  • GEORGINA DUFOIX
    Ancien ministre et député, initiatrice et animatrice de groupes de prière pour les autorités
  • THIERRY LE GALL
    Pasteur, directeur du Service Pastoral du CNEF* auprès des Parlementaires
  • FRANCK JULLIÉ
    Entrepreneur, Think tank Institut Thomas More et réseau Avant-Garde

Table-ronde animée par Anita SOBLER et Emmanuel MAENNLEIN

* Conseil National des Évangéliques de France

Entrée libre – Plateau

Renseignements :
– Tél. 06 14 04 00 54
entente@evangeliquesdubas-rhin.fr

« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur. » 1 Timothée 2.1à 3

« Recherchez le bien de la cité où je vous ai menés, et priez l’Éternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. » Jérémie 29.7

Responsabilité sociopolitique des chrétiens
Nous affirmons que Dieu est à la fois le Créateur et le Juge de tous les hommes ; nous devrions par conséquent désirer comme lui que la justice règne dans la société, que les hommes se réconcilient et qu’ils soient libérés de toutes les sortes d’oppressions. L’homme étant créé à l’image de Dieu, chaque personne humaine possède une dignité intrinsèque, quels que soient sa religion ou la couleur de sa peau, sa culture, sa classe sociale, son sexe ou son âge ; c’est pourquoi chaque être humain devrait être respecté, servi et non exploité. Là aussi, nous reconnaissons avec humilité que nous avons été négligents et que nous avons parfois considéré l’évangélisation et l’action sociale comme s’excluant l’une l’autre. La réconciliation de l’homme avec l’homme n’est pas la réconciliation de l’homme avec Dieu, l’action sociale n’est pas l’évangélisation, et le salut n’est pas une libération politique. Néanmoins nous affirmons que l’évangélisation et l’engagement sociopolitique font tous deux partie de notre devoir chrétien. Tous les deux sont l’expression nécessaire de notre doctrine de Dieu et de l’homme, de l’amour du prochain et de l’obéissance à Jésus-Christ. Le message du salut implique aussi un message de jugement sur toute forme d’aliénation, d’oppression et de discrimination.
Déclaration de Lausanne, 1974 – Extrait


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail