Urgence Algérie – Appel au président Macron

Le 15 octobre, trois nouvelles églises affiliées à l’Église protestante d’Algérie EPA ont été mises sous scellés à Tizi-Ouzou, à 100 km, à l’est de la capitale, Alger. Des actions de soutien aux chrétiens algériens sont organisées en France et un appel (vidéo) a été lancé au président Macron.

Mis en ligne le 18 octobre 2019 Imprimer Imprimer

Soutien aux chrétiens algériens

À l’initiative de Saïd Oujibou, une manifestation de soutien aux chrétiens algériens aura lieu jeudi 24 octobre à 17 h devant l’ambassade d’Algérie à Paris (Toutes les infos ici).
Une autre manifestation aura lieu également le jeudi 24 octobre à 17 h à Strasbourg devant le consulat général d’Algérie, 37 Allée de la Robertsau, à l’initiative de la Porte Ouverte à Mulhouse et avec le soutien du CNEF 67.
D’autres villes en France mais aussi dans les autres pays européens ayant une ambassade ou un consulat algérien sont appelés à rejoindre ces 2 manifestations de soutien.

A voir également sur le site de Portes Ouvertes :
En Algérie, les chrétiens en prière pendant l’évacuation de leur église
«L’Église continuera dans les maisons» (pasteur d’Algérie)

______________________________________

Les faits 

Mardi 15 octobre, trois nouvelles églises affiliées à l’Église protestante d’Algérie EPA ont été mises sous scellés à Tizi-Ouzou, à 100 km, à l’est de la capitale, Alger. Parmi elles, l’Église du Plein évangile, la plus grande d’Algérie. Celle-ci est active en Algérie depuis 1996 et compte plusieurs centaines d’adhérents (environ 1 200). Elle fait partie des 45 dénominations affiliées à l’Église protestante d’Algérie (EPA), présidée par son pasteur Salah Chalah.

« Je crois que toutes les Églises protestantes en Algérie sont visées »

Selon l’ONG protestante Portes ouvertes, le pasteur Salah a été « invité » au commissariat de la localité où il a été informé de la fermeture de son église. « Mais nous nous y attendions, car c’est une stratégie du gouvernement de fermer les églises, a-t-il confié. Je crois que toutes les églises protestantes en Algérie sont visées. »

Le responsable protestant assure que le culte continuera de se tenir dans les maisons. « J’ai peur que les autorités interdisent aussi les églises de maison. Nous avons déjà vu cela se produire en Algérie. Les pasteurs, dont les églises étaient fermées, ont commencé à tenir des réunions dans les maisons, et le gouvernement l’interdit. »

L’EPA a essayé tous les recours administratifs possibles

Une loi datant de 2006 soumet l’ouverture d’un lieu de culte à une autorisation préalable et interdit l’exercice d’un culte dans des lieux non destinés à et effet. « L’exercice collectif du culte a lieu exclusivement dans des édifices destinés à cet effet, ouverts au public et identifiables de l’extérieur, dispose l’article 7 de cette loi tandis que l’article suivant précise que « les manifestations religieuses ont lieu dans des édifices, elles sont publiques et soumises à une déclaration préalable ».

L’EPA affirme avoir essayé tous les recours administratifs possibles pour faire valoir ses droits, en vain. Dans le gouvernorat de Bejaia, à 220 km, à l’Est d’Alger, cinq églises affiliées à l’EPA ont été récemment fermées. La semaine passée, des manifestations ont lieu dans cette ville pour protester contre ces fermetures de lieux de culte chrétiens.

Source : La Croix

__________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail