Une Charte pour respecter la femme

« Je m’engage, avec honneur et responsabilité, à respecter et honorer chaque femme comme je respecte et honore ma mère, mon épouse, ma sœur ou ma fille. »

Mis en ligne le 11 septembre 2017 Imprimer Imprimer

En janvier 2017, sous l’impulsion du chanteur Philippe Decourroux, une vingtaine d’hommes venus de Suisse romande et de France se réunissaient en Assemblée constitutive pour définir les bases d’un mouvement d’hommes engagés en faveur du respect de la femme.

Le Collectif I RESPECT WOMEN était créé, avec l’objectif de sensibiliser les hommes quant au regard qu’ils portent sur les femmes et de générer une prise de conscience tendant vers un changement des mentalités.
En s’engageant à signer la charte I RESPECT WOMEN, chaque homme (1) est invité à se démarquer des vieux standards machistes pour instaurer une culture nouvelle d’honneur et de respect envers les femmes.

JE SIGNE LA CHARTE

Le docteur Denis Mukwege, figure emblématique de la lutte contre les violences faites aux femmes, à accepter d’être le président d’honneur de l’association. Il a été nominé à plusieurs reprises pour le Prix Nobel de la Paix. Son engagement en faveur des victimes de violences sexuelles dans son hôpital de Panzi, au Sud-Kivu est unanimement salué par la communauté internationale. Surnommé « L’homme qui répare les femmes », Denis Mukwege a soigné plus de 45 000 femmes, jeunes filles et bébés victimes des pires atrocités.

« Je regarde chaque femme comme je regarde ma mère, ma sœur, ma femme ou ma fille »

Une date à réserver : 25 novembre : Conférence du Dr. Denis Mukwege à Ambilly (74)

(1) Les femmes peuvent signer également en soutien à la démarche.

Source : Évangéliques du Bas-Rhin
.

Récapitulatif de la Charte

Je m’engage, avec honneur et responsabilité, à respecter et honorer chaque femme comme je respecte et honore ma mère, mon épouse, ma sœur ou ma fille.
1. Je m’engage à protéger et défendre les femmes contre toute forme de harcèlement, d’abus et de violence à l’égard des femmes.
2. Je m’indigne à l’idée qu’une femme ou un enfant puisse être présenté(e) et vendu(e) comme un produit de consommation sexuelle.
3. Je m’oppose à l’affirmation qui prétend que la prostitution est le plus vieux métier du monde et je dénonce cette activité comme une des pires formes de violence à l’égard des femmes.
4. Je m’engage à ne pas consommer de pornographie, sous quelque forme que ce soit, sachant que derrière cette mascarade perverse se cache une autre forme de violence à l’égard des femmes. (1)
5. Je m’oppose à toute utilisation machiste de l’image de la femme dans la publicité. Je dénonce et je rejette les marques qui avilissent, de cette manière, l’image de la femme.
6. Je m’engage à ne jamais faire preuve de violence physique, verbale ou psychologique envers une femme et à intervenir si je suis témoin d’un tel acte. (2)
7. Je m’engage à interpeller les collègues, amis, ou connaissances qui tiennent des propos sexistes ou diffusent des blagues obscènes et vulgaires visant les femmes.
8. Je ne fréquente pas de clubs ou de bars qui exploitent les femmes sous couvert de productions pseudo artistiques.
9. Je renonce à l’achat de journaux ou de revues contenant des annonces de services sexuels.
10. Je renonce aux chaînes TV payantes qui produisent des films pornographiques et les diffusent dans leur programme.
11. Je m’engage, en tant que mari/partenaire à aimer et respecter mon épouse/partenaire, sans aucune forme de manipulation et sur un même pied d’égalité.
12. J’encourage les hommes à adhérer à cette charte, et je m’engage à en enseigner les principes à mes enfants.

(1) Pornographie. Le Collectif peut proposer des ressources pour sortir de la pornographie. Si vous en êtes encore consommateur, vous pouvez déjà signer la charte, mais nous vous demandons de cocher la case ci-dessous en vous engageant à traiter le problème sans délai.
(2) Violence. Le Collectif peut également proposer des ressources aux hommes qui ne peuvent maîtriser leurs attitudes violentes à l’égard de leur épouse/partenaire.

JE SIGNE LA CHARTE

Intervention du Dr Denis Mukwege lors du Global Positive Forum,
le 1er septembre 2017 à Paris

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail