- Evangéliques du Bas-Rhin - http://evangeliquesdubas-rhin.fr -

Une Bible démesurée revient en Angleterre après 1300 ans d’absence

Cette Bible, une des plus anciennes au monde est un véritable « monstre ». Produite par les moines bénédictins de Northumbrie, en Angleterre, vers 700 ap. J.-C., elle mesure 50,5 cm sur 34 cm pour une épaisseur de 21 cm et contient 1 029 feuilles de vélin.

Commandée par l’abbé Ceolfrith du monastère de Wearmouth-Jarrow, cette Bible est l’un des plus anciens témoins conservés des traductions latines de saint Jérôme réunies en un seul volume. Elle a été réalisée par les moines de l’abbaye avec deux autres bibles, afin d’être offerte au pape Grégoire II. À son achèvement, l’abbé Ceolfrith, part avec quelques compagnons à destination de Rome pour offrir son présent au souverain pontife, malheureusement, il n’ira jamais au bout de sa quête. Il meurt sur le chemin, en 716, dans la ville de le Langres en France.

Perdu pendant plusieurs décennies, le codex réapparaît au IXe siècle à l’abbaye San Salvatore, installée sur le flanc est du Mont Amiata, au sud de Sienne — d’où le nom Amiatinus qui lui a été donné. Le codex y restera jusqu’en 1786, date à laquelle il est transféré à la bibliothèque Laurentiana de Florence. Pour la première fois depuis sa création, la Bible est de retour en Angleterre pour une exposition majeure, « une exposition unique dans une génération », affirme même l’affiche de l’exposition. Présentée à la British Library de Londres et intitulée « 600 ans. 180 trésors exceptionnels », elle présente une série de manuscrits admirables dont le fameux codex Amiatinus qui n’avait pas retrouvé son berceau natal depuis plus de 1300 ans.

Source : Aleteia

______________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail