Un timbre tente de résumer 70 ans de développement d’Israël

À l’occasion des 70 ans de la fête de l’indépendance qui commence le 18 avril au soir, la poste en Israël célèbre les inventions israéliennes, telles que les tomates cerises et les clés USB, mais aussi la science, l’agriculture, le monde universitaire et celui des affaires.

Mis en ligne le 18 avril 2018 Imprimer Imprimer

Résumer 70 ans de réalisations israéliennes au verso du proverbial timbre-poste est un défi gargantuesque – mais c’est exactement ce que le graphiste Tal Huber a dû faire pour créer le timbre du 70e anniversaire de l’indépendance pour les services postaux israéliens.

Le timbre qui sera mis en vente représente bon nombre des inventions pour lesquelles Israël est devenu célèbre, parmi lesquelles la clé USB, la technologie essentielle des smartphones, les tomates cerises et les méthodes pour économiser l’eau, comme l’irrigation au goutte-à-goutte.

Lire : 45 inventions israéliennes qui changent le monde

Il utilise des symboles pour suggérer les succès israéliens dans le monde universitaire, la science, le sport, l’agriculture, la musique, le cinéma et les affaires – ces derniers étant représentés par les diamants. Il est intéressant de noter qu’il comporte même l’image d’un chien d’aveugle.

Conformément à la loi, le mot « Israël » apparaît en hébreu et en arabe, ainsi qu’en anglais.

La pochette du premier jour du timbre à cinq shekels contient un extrait de 1915 d’une vision d’Israël écrite par David Ben Gurion, qui est devenu par la suite le premier Premier ministre d’Israël.

La citation dit : « Eretz Israël ne peut être construit que par un peuple industriel, riche en substance et en esprit, qui vient à elle de loin après que l’histoire a prouvé le besoin essentiel de se créer une patrie, équipée des outils de la science et de la technologie modernes et préparée à tout prix pour transformer la nature sauvage et la ruine en une oasis florissante de produits agricoles, de richesse culturelle et d’une population croissante ».

Source : The Times of Israel

_________________________________________

Le Jour de l’Indépendance d’Israël (Yom Haatsmaout) est célébré chaque année le jour de l’anniversaire de l’établissement de l’Etat d’Israël, selon le calendrier hébraïque, le 5 Iyar . La veille de cette célébration est consacrée à la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour  pour l’indépendance du pays et pour sa pérennité. Un total de 26 779 hommes et femmes ont été tués en défendant la terre d’Israël depuis 1860.

Cette proximité vise à rappeler le lourd tribut payé pour l’Indépendance. En ce jour, la nation entière se souvient de sa dette et exprime une reconnaissance éternelle à ses fils et à ses filles qui ont donné leur vie pour la réalisation de l’Indépendance du pays et de son existence continue.

Le 14 mai 1948, la veille de l’expiration du Mandat britannique, le nouvel État juif – l’État d’Israël – a été officiellement établi dans les limites de ce qu’on appelait le Mandat britannique pour la Palestine. Avec la renaissance de l’État d’Israël en 1948, l’indépendance juive a été restaurée après 2 000 ans.

La fête de l’Indépendance est une célébration du renouveau de l’État juif en Terre d’Israël, lieu de naissance du peuple juif. Sur cette terre, le peuple juif a commencé à développer sa religion et sa culture unique il y a environ 4000 ans, et où il a conservé une présence physique ininterrompue, pendant des siècles, parfois en tant qu’Etat souverain, et à d’autres moments sous domination étrangère. Tout au long de leur longue histoire, le désir de retourner en Terre d’Israël, à Zion, a été au centre de la vie juive. Theodor Herzl, leader et fondateur du mouvement sioniste, a par ailleurs développé la reconnaissance internationale du besoin d’un Etat juif.

Depuis sa création, Israël continue d’être une patrie pour les milliers de personnes qui se rendent chaque année en Israël. Il abrite certains des sites religieux les plus sacrés des trois grandes religions, tous jouissant des droits démocratiques définis dans la Déclaration de la création de l’État d’Israël.

Le jour de l’Indépendance
Les célébrations du 70e Jour de l’Indépendance d’Israël débuteront mercredi soir, 18 avril, dès la fin du jour du Souvenir (Yom HaZikaron), lorsque le drapeau de l’État sera mis en pleine lumière lors d’une cérémonie nationale au Mont Herzl, où douze torches seront allumées.

La fête de l’Indépendance est un jour de festivités et de célébrations, y compris des pique-niques, des barbecues, des réunions de famille et des excursions dans la nature. Les balcons, les vitres des voitures, les devantures des magasins et autres sont décorés avec des drapeaux israéliens.

Source : Ambassade d’Israël
.

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail