Un déclin continu de la natalité française en 2018

Le dernier bilan démographique de l’Institut national de la statistique (Insee), publié le 15 janvier 2019, montre que si la population française continue d’augmenter, le rythme des naissances a, quant à lui, baissé en 2018.

Mis en ligne le 28 janvier 2019 Imprimer Imprimer

Le dernier bilan démographique de l’Institut national de la statistique (Insee), publié le 15 janvier 2019, montre que si la population française continue d’augmenter[1], le rythme des naissances a, quant à lui, baissé en 2018. « 758 000 bébés sont nés, soit 12 000 de moins qu’en 2017 et 60 000 de moins qu’en 2014 ». Une baisse des naissances qui « s’installe dans la durée mais sans s’intensifier ».

Les principales causes avancées par les spécialistes, sont :

– une baisse du nombre de femmes en âge de procréer : « 8,4 millions de Françaises âgées de 20 à 40 ans, contre 8,8 en 2008 et 9,1 en 1998 » ;

– une baisse de la fécondité, établie désormais à 1,87 enfant par femme. Pour le géographe Laurent Chalard, elle s’explique notamment par « un changement de mentalité chez les jeunes générations » ;

– un allongement de l’âge moyen des femmes qui ont un enfant : 30,6 ans en 2018. Gilles Pison, professeur de démographie au Museum national d’histoire naturelle, l’associe à « l’allongement de la durée des études, à la progression de l’emploi féminin et au souhait croissant des femmes et des hommes de n’avoir des enfants qu’une fois installés dans la vie, avec des diplômes, un emploi stable, un logement et une vie de couple ».

En parallèle, le nombre de décès a légèrement augmenté en 2018, en raison de « l’arrivée à un âge de forte mortalité des générations issues du baby-boom ».

Ainsi, la baisse des naissances associée à une hausse de la mortalité se conjuguent pour provoquer un solde naturel (la différence entre naissances et décès) historiquement bas en 2018.


[1] 66 993 000 habitants, au 1er janvier 2019, en hausse de 0,3 % par rapport à 2017.

Source : Généthique


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail