Trump, premier président américain en exercice à visiter la vieille-ville de Jérusalem

Alors qu’Israël fête le cinquantième anniversaire de la libération et réunification de Jérusalem, l’Histoire retiendra que Donald Trump fut le premier président américain en exercice à visiter la vieille-ville de Jérusalem, et à prier au mur des Lamentations.

Mis en ligne le 25 mai 2017 Imprimer Imprimer

Lundi 22 mai 2017, après avoir été accueilli à Tel-Aviv par le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, Donald Trump a visité la vieille ville de Jérusalem. Il s’est d’abord rendu à l’église du Saint-Sépulcre, où il a été accueilli par les représentants des différents Eglises chargées de la gestion du site.

Mais c’est la très symbolique visite au mur des Lamentations qui a le plus marqué les esprits. Ce mur est le seul vestige du temple détruit en 70 par les romains. Il est le plus important lieu saint du judaïsme. Une récente résolution de l’UNESCO niant les origines juives du Mont du Temple et donc de ce site, avait fait grand bruit et avait suscité des vifs échanges sur le sujet.

En souhaitant la bienvenue au Président Trump dans la “capitale éternelle d’Israël”, Benyamin Netanyahu a rappelé la position d’Israël sur cette question.

Donald Trump s’est recueilli devant le mur, coiffé d’une kippa. Il a prié et inséré dans l’espace entre deux pierres, un papier portant certainement une prière, comme le veut la tradition juive.

Source : Info Chrétienne

___________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail