Transhumanisme : science contre religion ?

Permettre aux chrétiens de faire la différence entre le transhumanisme tyrannique qu’avancent les principes de Nietzsch et le transhumanisme chrétien qui cherche à découvrir ce que signifie devenir plus humain pour des créatures faites à l’image de Dieu.

Mis en ligne le 13 octobre 2015 Imprimer Imprimer

Le transhumanisme est la théorie selon laquelle la science et la technologie peuvent être utilisées pour améliorer l’évolution des êtres humains au-delà de leurs limites physiques et mentales.

« Est-ce que les églises peuvent aborder le transhumanisme, qui semble être le prochain grand combat de la science contre la religion, positivement ou doivent-elles absolument aller à l’encontre de ce mouvement? » Cette question fut abordée durant un événement organisé du 24 au 26 septembre par le Centre pour la science et la religion de l’université de Samforddans en Alabama sur « Est-ce que le christianisme et le transhumanisme peuvent co-exister ? ».

« Les possibles ramifications du transhumanisme et de l’église sont considérables. Est-il possible de créer un climat dans lequel les églises et les personnes de foi pourront aborder le futur du transhumanisme de façon positive ou est-ce que l’église doit résister ? Est-ce que la résistance est futile ? » a déclaré le professeur Steve Donaldson.

Donaldson a continué en expliquant que cette conférence avait été organisée afin de développer une approche chrétienne cohérente et tournée vers l’avenir de la relation entre le transhumanisme et l’église.

Transhumanisme logoDans les sujets des conférences, on pouvait trouver des thèmes tels que « Pourquoi les transhumanistes ne peuvent pas raconter des histoires », « Est-ce que de plus gros cerveaux signifient des dieux plus petits ? La science cognitive et les perspectives théologiques sur le transhumanisme et l’Église » et « L’ontologie de Nietzsche et le transhumanisme : Ou, Pourquoi les chrétiens ne peuvent être transhumanistes et rester chrétiens. »

La conférence « Le transhumanisme et l’Église » a été organisée par la fondation John Templeton et par The Issachar Fund.

« Nous encourageons la recherche d’un grand nombre de sujets allant de la complexité, l’évolution et l’infini à la créativité, le pardon, l’amour et le libre arbitre, » est-il écrit sur le site de la fondation Templeton. « Nous encourageons les dialogues civils et éclairés entre scientifiques, philosophes et théologiens et entre de tels experts et un public plus large, dans le but d’ouvrir de nouvelles perspectives. »

Le révérant Christopher. J.Benek, un pasteur de Floride qui donna l’une des conférences, a déclaré qu’il pensait que cette conférence était « particulièrement importante car les leaders chrétiens et laïques ont besoin d’être enseignés sur ces problèmes dès maintenant. »

« De tels enseignements permettront aux chrétiens de faire la différence entre le transhumanisme tyrannique qu’avancent les principes de Nietzsch et le transhumanisme chrétien qui cherche à découvrir ce que signifie devenir plus humain pour des créatures faites à l’image de Dieu, » a déclaré le révérant Benek.

Il continua en disant que la conférence avait fait un excellent travail en abordant les problèmes sous tous les angles. Ainsi, ceux qui y participaient ont pu récolter les informations dont ils avaient besoin pour discerner la manière dont Dieu pouvait se servir d’eux dans le futur, en ce qui concerne les nouvelles technologies.

« De tels événements auront un impact sur les jeunes chrétiens qui ont envie de poursuivre des études scientifiques. Ils n’auront pas à penser qu’ils doivent sacrifier leur foi afin de poursuivre leurs buts. Il est important que les jeunes gens aient l’opportunité de penser de façon critique sur la façon dont les avancées technologiques façonneront le futur de l’humanité. »

Source : Christian Post et InfoChrétienne

________________________________________

Sur le même thème : La technique sur fond de vulnérabilité

A voir également :
Variations éthiques 5 – « Transhumanisme : Homme augmenté ? Homme dénaturé ? »
Présence Protestante sur FRANCE 2 – Dimanche 11 octobre 2015 de 10h00 à 10h30,
et pendant une semaine (jusqu’aux 18/10) sur pluzz.fr

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail