Toujours plus d’euthanasies en Belgique

La Commission fédérale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie qui a édité le nouveau rapport, recommande « un budget plus important pour traiter un nombre croissant de demandes ».

Mis en ligne le 25 juillet 2018 Imprimer Imprimer

En Belgique, le nouveau rapport de la Commission fédérale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie (CFCEE) a été remis à la Chambre le 17 juillet. Ce rapport est édité tous les deux ans par la Commission à destination des législateurs, il recense tous les euthanasies enregistrées entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017, dans le but de vérifier le respect des conditions légales. Ce rapport souligne :

  • 4 337 euthanasies enregistrées qui ont été envoyées à la Commission.
  • Une hausse de 13 % des euthanasies entre 2016 (2 028 euthanasies) et 2017 (2 309 euthanasies).
  • Une augmentation des euthanasies à domicile : 908 euthanasies à domicile en 2016 (44,8 %) et 1 046 en 2017 (45,3 %). Ce qui témoigne du « souhait du patient de terminer sa vie chez lui »,explique le rapport.
  • Le nombre d’euthanasies dans des maisons de repos et maisons de soins a aussi augmenté : leur pourcentage a triplé par rapport à 2002-2003.
  • En 2017, 40 euthanasies ont été effectuées pour « troubles mentaux et du comportement ».
  • Trois mineurs de 9, 11 et 17 ans ont été euthanasiés. Ils étaient atteints de dystrophie musculaire de Duchenne, de tumeur maligne de l’œil et de mucoviscidose. L’euthanasie a été élargie aux mineurs « dotés de capacité de discernement » en 2014.
  • 76,3% des déclarations « étaient correctement remplies, respectaient les conditions légales et ont été acceptées d’emblée ». Pour les 23,7% restants, « une demande d’informations complémentaires a été effectuée ».

La Commission recommande « un budget plus important pour traiter un nombre croissant de demandes ».

Source : Généthique

_____________________________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail