Total publie son premier guide sur le fait religieux pour ses salariés

Très didactique, l’ouvrage de Total propose une série de conseils sur la manière de prendre en compte la religion dans l’entreprise, à destination de ses 96 000 collaborateurs dans le monde.

Mis en ligne le 29 juin 2017 Imprimer Imprimer

Pour la première fois de son histoire, Total a décidé d’éditer un guide pratique sur la prise en compte du fait religieux, à l’intention de ses 96 000 collaborateurs présents dans 130 pays. Ce document d’une centaine de pages, que la Croix a pu consulter, a été réalisé avec des universitaires et les représentants des différentes religions.

L’élaboration de cet ouvrage n’est pas liée à un ou plusieurs problèmes particuliers sur le terrain, affirme la direction, qui fait malgré tout valoir des salariés « plus fréquemment qu’auparavant confrontés à la question de l’expression des convictions religieuses ».

A LIRE : Conseils pratiques sur le fait religieux dans l’entreprise

Code de conduite et non-discrimination

Le guide est présenté comme la suite logique du « code de conduite » du groupe, en particulier en matière de non-discrimination. « Nous avons beaucoup travaillé sur le multiculturalisme, notamment pour que nos expatriés et leurs conjoints comprennent mieux le pays dans lequel ils se trouvent, mais nous n’avions jamais rien fait sur les questions religieuses », souligne-t-on chez Total.

Le guide se décline en deux parties. La première est consacrée à une série de conseils pratiques, sur l’organisation du temps de travail, l’alimentation et la restauration collective, la mise à disposition de salles de repos ou de prière, les relations hommes femmes dans l’entreprise et les tenues vestimentaires.

La seconde partie, présentée sous forme d’annexes, livre quelques notions sur les religions. Une sorte de vade-mecum sur ce qu’il faut retenir en termes de fêtes religieuses, de pratiques vestimentaires ou d’alimentation.

Ce guide fait preuve d’une extrême prudence dans les expressions choisies. Il s’agit de ne froisser personne et de se fondre au mieux dans les pays où la compagnie est présente. « Des grandes entreprises ont réalisé un guide de la laïcité, mais c’est une notion très française. Chez Total, l’accent a toujours été mis sur la diversité », raconte un cadre.

Quelle marge de manœuvre pour les managers de Total ?

« Le port de certains vêtements, coiffes ou signes particuliers en lien avec une pratique religieuse tels que le voile, le turban ou la kippa, n’est pas vécu en soi dans certains pays comme caractéristiques d’un comportement prosélyte. Il ne saurait donc être interdit de façon généralisée », explique le guide, en rappelant malgré tout que certaines restrictions peuvent être envisagées en cas de « prosélytisme actif ».

En matière de relations entre les sexes, « de nombreux comportements des hommes à l’égard des femmes, et vice versa, attribués à la religion sont en fait l’héritage de traditions ou de pratiques anciennes… D’où la nécessité de faire la part des choses », rappelle le texte.

Dans bon nombre de pays, comme dans le Golfe persique, on peut malgré tout imaginer également que la marge de manœuvre des managers de Total est assez tenue face aux autorités locales. Total donne ainsi la priorité au dialogue, à condition que cela ne touche pas aux conditions de sécurité et que les salariés qui ne sont pas concernés ne se sentent pas lésés.

Ainsi, sur la mise à disposition de salles de prière, l’ouvrage explique qu’il faut faire attention « à ne pas sacraliser cet espace, afin de ne pas heurter les membres d’autres religions ou convictions ». Pour l’alimentation, « il existe des alternatives pour proposer une restauration qui convienne à tous ». Le guide rappelle qu’une restauration en entreprise respectueuse de chacun « n’implique pas nécessairement, sauf obligation légale, de fournir des aliments reconnus, bénis ou validés par les autorités religieuses ».

Jean-Claude Bourbon

Source : La Croix

___________________________________

Sur le même thème :

 

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail