Suisse : La fenêtre à bébé toujours mieux acceptée

Le dispositif, sous forme de fenêtre accessible depuis l’extérieur de l’hôpital contient un berceau où l’enfant peut être déposé anonymement. Lorsque la fenêtre se referme, le personnel soignant est alerté pour le prendre en charge.

Mis en ligne le 30 août 2017 Imprimer Imprimer

Les fenêtres à bébé installées par l’Association pour la Mère et l’Enfant (ASME) dans différentes villes de Suisse rencontrent une acceptation croissante. Selon un sondage Demoscope commandé l’ASME, 69% des Suisses jugent que la fenêtre à bébé est utile. Ils étaient 61% en 2014.

La fenêtre à bébé permet à une jeune mère en détresse de confier son enfant à l’adoption anonymement. Le dispositif, sous forme de fenêtre accessible depuis l’extérieur de l’hôpital contient un berceau où l’enfant peut être déposé. Lorsque la fenêtre se referme, le personnel soignant est alerté pour le prendre en charge.

Depuis l’installation de la première fenêtre à bébé en 2001, le nombre d’enfants abandonnés dans la nature ou tués a reculé de façon significative. En parallèle, 18 bébés ont déjà été déposés dans ce dispositif.

La fenêtre à bébé existent à Bâle, Bellinzone, Berne, Davos, Einsiedeln et Olten. Huit Suisses sur dix connaissent aujourd’hui les fenêtres à bébé.

____________________________________
Comment fonctionne une fenêtre à bébé
Contacter l’association SOS Femmes enceintes dans le Bas-Rhin
Contacter une association d’aide ailleurs en France

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail