Suède : La proposition d’une évêque luthérienne lesbienne crée polémique

La première évêque ouvertement lesbienne du monde a tenté de révolutionner l’Eglise luthérienne des Marins à Stockholm. Eva Brunne a en effet proposé d’enlever les signes de croix et de construire à la place une salle de prière islamique.

Mis en ligne le 12 octobre 2015 Imprimer Imprimer

«La location d’une salle pour les personnes d’autres religions, ne signifie pas que nous ne soyons pas les défenseurs de notre foi. Nous sommes appelés à ne pas être hostiles envers les personnes d’autres religions», a justifié Eva Brunne sur la chaîne de télévision publique nationale de la Suède.

L’évêque souhaite que l’église soit traitée comme un aéroport public. Un lieu où les symboles chrétiens seraient supprimés et une salle de prière mise à dispostition des musulmans.

Sa proposition a provoqué de nombreuses réactions au sein même de l’Eglise luthérienne de Suède.

Kiki Wetterberg, directeur de l’Eglise a rappelé que, «Nous sommes une Eglise chrétienne, et nous garderons donc ces symboles. Si je visite une mosquée, je ne leur demande pas de retirer leurs symboles. Si j’y vais, c’est par choix.»

Source : Evangeliques.Info


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail