Sommet Kim-Trump : Les chrétiens nord-coréens demandent plus que la paix

Le monde a les yeux rivés sur le sommet historique de Singapour, qui réunit le Président américain et le leader suprême nord-coréen. Les mots paix et dénucléarisation sont sur toutes les lèvres, mais selon Éric Foley, représentant de The Voice of Martyrs-Corée du nord, il faudra plus pour voir le sort des chrétiens nord-coréens changer.

Mis en ligne le 13 juin 2018 Imprimer Imprimer

Depuis des décennies, la Corée du Nord est en tête de liste des pays bafouant les libertés fondamentales, et plusieurs craignent que les efforts historiques consentis par Kim Jong-Un n’aboutissent pas à une amélioration des conditions de vie de la population et des chrétiens en particulier. Pour d’autres, il s’agit d’une première étape inimaginable il y a quelques mois, rendant tous les espoirs possibles.

Mais selon Éric Foley, représentant de The Voice of Martyrs (La voix des martyrs)-Corée du Nord, un renouveau ne pourra émerger dans le pays qu’après une reconnaissance de responsabilité individuelle et collective, des abus et atrocités perpétrés sur cette partie de la péninsule coréenne.

« Bien que pour les États-Unis et ses alliés occidentaux, les conversations les plus récentes avec la Corée du Nord aient été motivées par la peur des armes nucléaires, les problèmes auxquels la Corée du Nord fait face, ont commencé bien avant, il y a des décennies. Dès les dix premières années de la domination de la dynastie Kim, il y a eu une extermination systématique des chrétiens. »

Plus que pour la sécurité et la paix, les chrétiens nord-coréens prient pour la repentance de leur chef depuis des années.

« La Bible est toujours passionnément concernée par le cœur du leader. Je pense donc que la façon de prier des chrétiens nord-coréens est la meilleure dans ce cas précis. Il est tentant pour nous, en tant que chrétiens du reste du monde, de dire : ‘Ah, ce n’est pas réaliste. Premièrement, il doit y avoir des incitations économiques, puis il faut un désarmement nucléaire’. Mais cette manière de penser n’est pas biblique, et elle n’est pas celle des croyants nord-coréens. Ce qui est biblique et que les croyants nord-coréens suivent, c’est que pour qu’il y ait un changement dans une nation, le cœur du leader de la nation doit être transformé. »

Source : Info Chrétienne

_______________________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail